wikifr.info

Saison 2012 de l'équipe cycliste Specialized-Lululemon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Specialized-Lululemon 2012
Généralités
Équipe
Code UCI
SLUVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
13Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Palmarès
Nombre de victoires
48[1]
Meilleur coureur UCI
Evelyn Stevens (4e)
Classement UCI
2e

La saison 2012 de l'équipe cycliste Specialized-Lululemon est la onzième saison de la structure professionnelle de cyclisme sur route féminin Specialized-Lululemon, connue de 2002 à 2007 sous le nom de T-Mobile. Après l'arrêt de l'équipe masculine HTC-Highroad, Kristy Scrymgeour convainc le fabricant de cycle Specialized et l'entreprise d'habillement sportif Lululemon Athletica de faire perdurer l'équipe féminine en cette année olympique. L'effectif connait peu de changements : Clara Hughes et Trixi Worrack sont les principales recrues, tandis que Judith Arndt, leader de l'équipe depuis 2006, rejoint GreenEdge-AIS. Les résultats de l'année sont dans l'ensemble très satisfaisants. Ina-Yoko Teutenberg remporte de nombreux sprints et termine quatrième de l'épreuve en ligne des Jeux Olympiques. Evelyn Stevens réalise une excellente saison en s'imposant lors de la Flèche wallonne, comptant pour la Coupe du monde, en remportant une étape de prestige du Tour d'Italie et en y montant sur le podium, puis en gagnant le classement général de la Route de France. Elle est quatrième du classement final UCI. L'équipe domine surtout lors des épreuves chronométrées grâce à Ellen van Dijk, Evelyn Stevens, Clara Hughes, Amber Neben, mais aussi Trixi Worrack voire Ina-Yoko Teutenberg. En contre-la-montre par équipe, le collectif est invaincu lors de la saison et remporte le premier championnat du monde de contre-la-montre par équipe de marques, objectif désigné de la saison. Au niveau des palmarès, l'équipe est deuxième au classement UCI et troisième de la Coupe du monde.

Les coureuses sont sur le podium protocolaire.
Équipe de contre-la-montre par équipe lors du Brainwash Ladies Tour. De gauche à droite : van Dijk, Stevens, Teutenberg, Becker, Neben et Worrack

Préparation de la saison

Sur son vélo de contre-la-montre durant le Tour de Thuringe
Clara Hughes, plusieurs fois championne olympique, rejoint l'équipe en 2012

Partenaires et financement de l'équipe

Fin 2011, faute de partenaire, l'équipe masculine est dissoute. Kristy Scrymgeour parvient alors à maintenir l'équipe féminine grâce au concours des entreprises Specialized, un fabricant de cycle déjà parrain de l'équipe l'année précédente, et Lululemon Athletica, une entreprise d'habillement sportif située à Vancouver. Elle devient aussi propriétaire de la nouvelle structure juridique gérant l'équipe : Velocio sports qui est enregistrée dans le Canton de Zoug. Elle n'est donc plus sous la direction de Bob Stapleton, même si celui-ci continue de regarder l'équipe d'un regard bienveillant et que la structure High road continue à soutenir l'équipe[2],[3].

La plupart des partenaires de l'équipe lui restent fidèles[2]. Comme l'année précédente, les vélos sont des Specialized Amira SL4 pour les épreuves en ligne et des S-Works Shiv pour les contres-la-montre. Specialized fournit également les casques, les selles et les chaussures[4]. Le groupe, c'est-à-dire le système de transmission et les freins, monté sur les cycles est le Di2 de la société Shimano[5]. Ceramicspeed et SRM sont également partenaires[6],[7].

L'équipement est noir avec des lignes horizontales blanches. Il est assez novateur dans le sens où les partenaires se font discrets[8].

Arrivées et départs

Le camp d'entraînement a lieu début décembre pour deux semaines en Californie à Carlsbad. Les athlètes participent à des initiations au yoga[7],[9]. Un camp d'entraînement a ensuite lieu à Majorque fin janvier[10]

L'équipe enregistre l'arrivée de la Canadienne Clara Hughes au palmarès atypique et aux qualités certaines dans l'épreuve chronométrée. En effet, elle est à la fois cycliste professionnelle et patineuse de vitesse. Elle possède ainsi quatre médailles olympiques aux jeux d'hiver en patinage et deux pour le cyclisme sur route aux jeux d'été[4]. L'Allemande Trixi Worrack, championne d'Allemagne en 2003, vainqueur du Tour de l'Aude et médaille d'argent des championnats du monde 2006, vient apporter également son expérience à l'équipe[11]. Lisa Brennauer, une autre Allemande, vient de l'équipe Hitec et a notamment remporté en 2005 le titre de Championne du monde du contre-la-montre juniors. La jeune Australienne Loren Rowney rejoint aussi Specialized-Lululemon, c'est sa première année hors de son continent. Elle a remporté le Honda Hybrid Women's Tour en Australie en 2011[12],[2],[13].

En cette année olympique les départs sont rares. Amber Neben a notamment tenu malgré le départ du partenaire financier à maintenir l'équipe soudée[11]. Adrie Visser rejoint la Skil 1t4i, tandis qu'Amanda Miller retourne dans l'équipe Tibco-To the Top. Cependant la plus grande perte de l'équipe est celle de Judith Arndt, la leader de l'équipe depuis son arrivée en 2006, qui rejoint l'équipe australienne GreenEdge-AIS[2].

Arrivée Équipe 2011
Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer Hitec Products UCK
Drapeau : Canada Clara Hughes Retour à la compétition
Drapeau : Australie Loren Rowney Bundaberg Sugar[12]
Drapeau : Allemagne Trixi Worrack AA-Drink-Leontien.nl
Départ Équipe 2012
Drapeau : Allemagne Judith Arndt GreenEdge-AIS
Drapeau : États-Unis Amanda Miller Tibco-To the Top[2]
Drapeau : Pays-Bas Adrie Visser Skil 1t4i[2]

Objectifs

Pour Scrymgeour, il est important que chaque coureuse ait sa chance de gagner au moins une course dans l'année[2].

L'objectif désigné de la saison est le championnat du monde de contre-la-montre par équipe de marques. C'est le premier du genre[2].

Les Jeux olympiques sont également un moment fort de la saison. En début de saison Scrymgeour estime que huit coureuses ont de très sérieuses chances de participer[14].

Coureurs et encadrement technique

Effectif

Liste des coureurs de l'équipe pour la saison 2012[15],[16]
Coureur Date de naissance Nationalité Équipe 2011
Charlotte Becker Drapeau de l'Allemagne Allemagne HTC-Highroad
Lisa Brennauer Drapeau de l'Allemagne Allemagne Hitec Products UCK
Katie Colclough Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni HTC-Highroad
Emilia Fahlin Drapeau de la Suède Suède HTC-Highroad
Chloe Hosking Drapeau de l'Australie Australie HTC-Highroad
Clara Hughes Drapeau du Canada Canada Retour à la compétition
Amber Neben Drapeau des États-Unis États-Unis HTC-Highroad
Loren Rowney Drapeau de l'Australie Australie Bundaberg Sugar
Ally Stacher Drapeau des États-Unis États-Unis HTC-Highroad
Evelyn Stevens Drapeau des États-Unis États-Unis HTC-Highroad
Ina-Yoko Teutenberg Drapeau de l'Allemagne Allemagne HTC-Highroad
Ellen van Dijk Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas HTC-Highroad
Trixi Worrack Drapeau de l'Allemagne Allemagne AA-Drink-Leontien.nl

Encadrement

En 2012, Kristy Scrymgeour devient directeur et propriétaire de l'équipe à la place de Bob Stapleton. Elle avait déjà occupé le poste de manager de l'équipe féminine en 2007 avant, six mois plus tard, que Stapleton ne la convainc de devenir Marketing and Communications Director pour les équipes féminine et masculine[17]. Ronny Lauke, directeur sportif de l'équipe depuis 2008 reste à son poste[16]. Jens Zemke, directeur sportif adjoint l'année précédente, devient directeur sportif de l'équipe MTN-Qhubeka à partir de [18]. Il encadre cependant l'équipe sur le Tour du Qatar[19]. Beth Duryea est la soigneuse de l'équipe, tandis qu'Oliver Grabowski en est le mécanicien[20],[21],[22].

Déroulement de la saison

Janvier - février : courses de préparations

Chloe Hosking et Loren Rowney préparent leur saison avec succès aux Jayco Bay Series en Australie en janvier mais en portant d'autres couleurs. Chloe Hosking remporte la première étape légèrement détachée devant Melissa Hoskins et Rochelle Gilmore. Le lendemain, Loren Rowney s'échappe avec Amanda Spratt avant de la battre au sprint[23],[24].

L'équipe commence la saison début février au Tour du Qatar, où Trixi Worrack s'impose en solitaire lors de la seconde étape[19]. Loren Rowney, toujours sous d'autres couleurs, remporte la deuxième étape du Tour de Nouvelle-Zélande au sprint[25]. Evelyn Stevens, sous le maillot de la sélection nationale américaine, termine deuxième du contre-la-montre de la première étape derrière Kristin Armstrong. Sur la quatrième étape, elle profite du marquage entre Armstrong et Judith Arndt pour s'échapper. Elle termine troisième de l'étape et remporte le classement général pour une seconde devant Shara Gillow[26],[27],[28]. En Belgique, au Het Nieuwsblad, la vainqueur du jour Loes Gunnewijk part en échappée avec Ellen van Dijk et la bat dans le final, Worrack règle le sprint du groupe qui suit. Elles prennent donc respectivement la deuxième et la troisième place malgré une stratégie que Trixi juge bonne[29]. Quatre jours plus tard, Le Samyn des Dames se termine au sprint, Trixi Worrack se classe troisième tandis qu'Ellen van Dijk est quatrième[30].

Mars : classiques

En mars, Ina-Yoko Teutenberg qui court aux États-Unis ouvre son compteur avec deux étapes sur la Merco cycling classic[31],[32]. Quelques jours plus tard, Chloe Hosking gagne au sprint le Drenthe 8 en battant Marianne Vos et Giorgia Bronzini[33]. Le lendemain à Mar del Plata en Argentine, Amber Neben remporte l'épreuve du contre-la-montre des Jeux panaméricains avec plus d'une minute d'avance sur Rhae-Christie Shaw, épreuve qui constitue une étape importante dans sa préparation olympique[34]. Elle court ensuite au Salvador. Lors de la première étape du Tour du Salvador, elle termine troisième à une seconde de Noemi Cantele. Le lendemain, au Grand Prix du Salvador, elle part avec l'Italienne et Tatiana Guderzo et se classe troisième. Elle gagne la difficile étape suivante, est deuxième de la troisième étape. Elle remporte le contre-la-montre de la quatrième étape devant Clemilda Fernandes. Au terme de la sixième et dernière étape, elle est quatrième du classement général[35]. À la San Dimas Stage Race, Clara Hughes est deuxième du contre-la-montre en côte inaugural, battue par Kristin Armstrong. Le lendemain, le classement est le même sur la deuxième étape. Ina-Yoko Teutenberg gagne le critérium de la troisième étape au sprint. Clara Hughes termine deuxième du classement général final[36].

Lors du Tour de Drenthe, à l'exception de Trixi Worrack, cinquième, l'équipe ne parvient pas à peser sur la course[37]. Amber Neben est deuxième du prologue de la Redlands Bicycle Classic derrière Megan Guarnier. Loren Rowney remporte la première étape au sprint puis est troisième de la dernière étape. Au classement général, Amber Neben est quatrième[38],[39]. Au Trofeo Alfredo Binda, Worrack prend la troisième place. Stevens suit certes l'attaque victorieuse de Marianne Vos mais négocie mal un virage et chute[40].

Avril : douze victoires

Sur le podium protocolaire
Championnats des Pays-Bas du contre-la-montre Ellen van Dijk

Le mois d'avril est particulièrement faste pour l'équipe qui y remporte douze victoires[41]. Au Tour des Flandres, Evelyns Stevens s'échappe avec sa compatriote Andrea Dvorak dans le Kruisberg, mais au pied du vieux Kwaremont Judith Arndt et Kristin Armstrong, deux anciennes membres de l'équipe, reviennent de l'arrière et les lâchent dans l'ascension. Finalement van Dijk prend la sixième place dans le sprint du groupe de poursuite[42],[43].

Sur l'Energiewacht Tour, Clara Hughes est deuxième du premier contre-la-montre derrière Kristin Armstrong. Sur la deuxième étape, un bordure initiée par Marianne Vos permet de distancer l'Américaine[41]. Ina-Yoko Teutenberg remporte l'étape au sprint devant Kirsten Wild et Marianne Vos. Elle gagne encore l'étape suivante devant les deux Néerlandaises. Elle est deuxième de l'étape 4a battue par Kirsten Wild cette fois. L'équipe gagne également le contre-la-montre par équipe de l'étape 4 secteur b. Au classement général final Ina-Yoko Teutenberg s'impose, Ellen van Dijk est deuxième[44],[45]. Dans la foulée Hosking se montre la plus rapide sur Halle-Buizingen[46]. La première grande victoire de la saison est celle d'Evelyn Stevens en coupe du monde en haut du mur de Huy dans la flèche Wallonne. Elle passe sur la ligne Marianne Vos, qui a remporté quatre des cinq dernières éditions. Elle a profité de la stratégie d'équipe, Clara Hughes étant présente dans l'échappée matinale, l'équipe Rabo Women a dû effectuer le travail de poursuite, Stevens a donc pu s'économiser pour dominer Vos[47],[48],[49].

Au contre-la-montre du Circuit de Borsele, Ellen van Dijk prend la victoire, Clara Hughes la troisième place et Ina-Yoko Teutenberg la quatrième[50]. Van Dijk récidive le lendemain en gagnant l'épreuve en ligne éponyme en réglant au sprint un groupe de sept échappées[51]. Toujours la même semaine, l'équipe confirme sa supériorité dans l'exercice chronométré, Ellen van Dijk remportant le prologue du Gracia Orlova tandis que Trixi Worrack, Evelyn Stevens et Katie Colclough prennent respectivement la deuxième, quatrième et sixième place ; deux jours plus tard van Dijk remporte le contre-la-montre avec une seconde d'avance sur Stevens qui a elle-même plus d'une minute d'avance sur la troisième[52]. L'équipe domine l'épreuve en remportant toutes les étapes et le classement général. Dans l'ordre les étapes sont gagnées par Ellen van Dijk, Evelyn Stevens, Ellen van Dijk, Trixi Worrack et Katie Colclough[53],[54].

Mai : Gatineau et Exergy Tour

Au début du mois, Loren Rowney gagne au sprint la quatrième étape du Tour of the Gila sous les couleurs de la sélection nationale australienne. La domination de l'équipe sur le contre-la-montre est encore confirmée au Gattineau : Clara Hughes se classant première, Evelyn Stevens deuxième, Amber Neben troisième et Ina-Yoko Teutenberg cinquième[55]. Cette dernière remporte l'épreuve en ligne dans l'emballage final[56].

Ina-Yoko Teutenberg étant au Canada, elle ne défend pas son titre sur la cinquième manche de coupe du monde qu'est le Tour de l'île de Chongming[57]. Chloe Hosking y termine quatrième du sprint[58]. Sur l'Exergy Tour, Clara Hughes est troisième du prologue devant Ina-Yoko Teutenberg et Evelyn Stevens. L'Allemande est devancée au sprint sur la première étape par Theresa Cliff-Ryan. La deuxième étape est un contre-la-montre, où Amber Neben s'impose devant Evelyn Stevens et Clara Hughes. Ina-Yoko Teutenberg est la plus rapide le lendemain. Sur la dernière étape, Evelyn Stevens se classe deuxième et remporte le classement général. Amber Neben et Clara Hughes complètent le podium. L'équipe remporte également le classement par points, celui de la montagne et par équipe[59],[60],[61].

Les résultats du début d'année sont très satisfaisants[62].

Juin : épreuves à étapes

Sur son vélo de contre-la-montre durant le Tour de Thuringe
Trixi Worrack termine seconde du Tour de Thuringe

Début juin, Ina-Yoko Teutenberg remporte au sprint la Liberty Classic pour la cinquième fois[63]. Elle gagne aussi la première étape de l'Emakumeen Euskal Bira[64]. Trixi Worrack est troisième des deux premières étapes. Sur le contre-la-montre en côte de la troisième étape, Ellen van Dijk est troisième devancée par Linda Villumsen et Judith Arndt. Trixi Worrack perd plus d'une minute, mais se rattrape en terminant une nouvelle fois troisième le lendemain et finit septième du classement général[65].

Aux États-Unis, une partie de l'équipe participe au Nature Valley Grand Prix. Sur le contre-la-montre inaugural, Amber Neben se classe troisième. Sur le critérium de la deuxième étape, Loren Rowney est cinquième. Surtout, Emilia Fahlin est quatrième de l'étape suivante avant de s'imposer devant l'Australienne dans la cinquième étape. Elle termine quatrième de la dernière étape ce qui lui permet de monter sur la deuxième marche du podium final[66].

Sur les championnats nationaux, Trixi Worrack, Ina-Yoko Teutenberg et Charlotte Becker terminent respectivement deuxième, troisième et quatrième sur l'épreuve contre-la-montre en Allemagne remportée une nouvelle fois par Judith Arndt. Sur l'épreuve en ligne, Charlotte Becker est deuxième, Trixi Worrack troisième à plus de douze minutes de la vainqueur Judith Arndt qui réalise donc le doublé[67]. Aux États-Unis, Amber Neben remporte l'épreuve chronométrée une seconde devant sa coéquipière Evelyn Stevens. Elles échangent donc leurs places par rapport à l'année précédente[68]. Sur l'épreuve en ligne, Amber Neben finit septième[69]. Enfin aux Pays-Bas, Ellen van Dijk prend le titre sur le contre-la-montre[70]. Clara Hughes réalisant la même performance au Canada devançant d'une minute quarante la deuxième Rhae-Christie Shaw[71].

Juillet : Tour d'Italie et Tour de Thuringe

Sur le Tour d'Italie, Ina-Yoko Teutenberg est quatrième de la première étape qui se termine au sprint. Dans le contre-la-montre du lendemain, Clara Hughes est deuxième, battue par Marianne Vos. Evelyn Stevens finit cinquième. Cette dernière crée la surprise sur la troisième étape, en s'échappant seule. Elle remporte l'étape et y prend le maillot rose[72]. Elle est quatrième de l'étape suivante mais perd la première place du classement général face au profit de Marianne Vos. Evelyn Stevens se classe quatrième et troisième des septième et huitième étapes, toutes remportées par la Néerlandaise. Encore seconde du général la veille de la dernière étape, elle a une défaillance le dernier jour et perd du temps sur Emma Pooley. Elle prend finalement la troisième place du classement final. Elle est également deuxième du classement de la montagne et quatrième du classement par points[73],[74].

Pour la vingt-cinquième édition du Tour de Thuringe, Clara Hughes est deuxième du prologue, Trixi Worrack cinquième. Ina-Yoko Teutenberg s'impose sur les deux premières étapes au sprint. Trixi Worrack se montre la plus rapide de la troisième étape en devançant Elizabeth Armitstead. Le lendemain, elle récidive sur le contre-la-montre individuel avec moins d'une seconde d'avance sur Judith Arndt. Cette dernière prend la tête du classement général, Trixi Worrack est deuxième pour cinq secondes. Les deux coureuses se marquent sur les deux dernières étapes. Judith Arndt parvient donc à maintenir son avance au général, Worrack finit deuxième avec neuf secondes de retard[75],[76].

Jeux olympiques

Sur son vélo de contre-la-montre durant les Jeux olympiques
Trixi Worrack au contre-la-montre des jeux olympiques

Huit membres de l'équipe participent aux Jeux olympiques : Chloe Hosking, Clara Hughes, Ina-Yoko Teutenberg, Trixi Worrack, Ellen van Dijk, Emilia Fahlin, Amber Neben, Evelyn Stevens [77]. Elles obtiennent des accessits sur les courses contre-la-montre et en ligne avec leurs sélections respectives. Lors du chrono, Clara Hughes prend la cinquième place, Amber Neben la septième, Ellen van Dijk la huitième et Trixi Worrack la neuvième[78]. Sur l'épreuve en ligne, Ina-Yoko Teutenberg règle le sprint du peloton et prend la quatrième place. Ellen van Dijk se met au service de sa compatriote Marianne Vos animant les débats avec plusieurs tentatives d'échappée. Evelyn Stevens attaque également durant la course[79]. Ellen van Dijk a également participé à la poursuite par équipe sur la piste et prend la sixième place.

Août : Route de France, puis Suède

La Route de France qui suit les jeux est l'occasion pour l'équipe de briller. Evelyn Stevens part favorite. Elle se classe deuxième du contre-la-montre inaugural, Emilia Fahlin est cinquième. Au sprint, Chloe Hosking termine deuxième de l'étape suivante, puis troisième de la quatrième étape avant de s'imposer sur la cinquième. Loren Rowney gagne le lendemain dans un nouvel emballage final. Evelyn Stevens ensuite s'impose avec autorité à la Planche des Belles Filles et prend la tête du classement général. Elle est sixième le lendemain avant de remporter la neuvième et dernière étape confirmant ainsi sa domination et s'assurant le général de l'épreuve[80],[81].

Dans la manche de Coupe du monde en Suède, Specialized-Lululemon remporte le contre-la-montre par équipe avec la composition suivante : Stevens, Teutenberg, Worrack, Neben, van Dijk et Becker[82],[83]. Lors de la course en ligne, Trixi Worrack prend la troisième place du sprint du peloton, soit la cinquième place au total[84].

Sur son vélo de contre-la-montre durant les Jeux olympiques
Judith Arndt aux jeux olympiques

Fin août, Evelyn Stevens termine cinquième d'un Grand Prix de Plouay outrageusement dominé par Marianne Vos. Trixi Worrack est huitième[85]. Le Lotto-Decca Tour se court au même moment. Ellen van Dijk est deuxième de la première étape qui se termine au sprint. Emilia Fahlin est troisième le lendemain, la Néerlandaise est septième. Sur la dernière étape qui arrive à Grammont, elle s'impose et gagne par là même le classement général[86],[87].

Septembre : Championnats du monde

Au début du mois, Katie Colclough gagne le titre de Championne de Grande-Bretagne sur route espoirs[88]. Deux semaines avant le championnat du monde, l'équipe participe au Holland Ladies Tour. Ina-Yoko Teutenberg est la plus rapide lors de la première étape. Toutefois, à cause des bonifications c'est Marianne Vos qui s'empare de la tête du classement général. Le lendemain, la formation gagne le contre-la-montre par équipes avec la composition suivante : van Dijk, Becker, Stevens, Worrack et Teutenberg. Trixi Worrack devient alors leader du classement général. Charlotte Becker lui prend cette place lors de la troisième étape et finit deuxième de l'étape le jour d'après. Ina-Yoko Teutenberg gagne au sprint la cinquième étape. Sur l'ultime étape, Marianne Vos dynamite la course suivie par Evelyn Stevens. Cette dernière se classe deuxième de l'étape ce qui lui permet de monter sur la deuxième marche du podium final, Trixi Worrack est quatrième. Charlotte Becker perd plus de douze minutes sur l'étape et finit quatorzième de l'épreuve[89],[90].

L'équipe conclut la saison en gagnant le championnat du monde par équipe contre-la-montre avec vingt-quatre secondes d'avance sur l'équipe Green Edge menée par Judith Arndt et Linda Villumsen, deux anciennes de l'équipe. La composition au départ est la suivante : Neben, Stevens, van Dijk, Becker, Worrack et Teutenberg[91]. L'équipe est donc invaincue sur cet exercice en 2012[92].

Sur les épreuves individuelles, Evelyn Stevens prend la médaille d'argent du contre-la-montre devancée par Judith Arndt. Ellen van Dijk est cinquième, Ina-Yoko Teutenberg sixième, Amber Neben septième et Trixi Worrack huitième[93]. Sur la course en ligne, Amber Neben part dans la première échappée avec Charlotte Becker entre autres. À deux tours de l'arrivée, Marianne Vos revient à l'avant. Le tour suivant, elle accélère dans le Cauberg et distance la plupart des membres du groupe. Amber Neben revient toutefois avant de subir une nouvelle fois dans la dernière ascension de la côte. Elle prend finalement la quatrième place. Les autres membres de l'équipe terminent loin[94],[95].

Bilan de la saison

L'équipe réalise globalement une très bonne saison avec plus de soixante victoires et le titre mondial en contre-la-montre par équipes[96]. Alfred North écrit à propos du mois d'août que l'équipe est « euphorique »[97]. Avec quarante-huit victoires UCI sur route, l'équipe est celle qui a le plus gagné de l'année loin devant la Rabobank Women qui compte trente-cinq victoires . Toutes compétitions comprises, le décompte atteint soixante[20]. Elle est également première du classement cycling quotient[1].

Victoires

Principaux résultats 2012[15]
Date Course Pays Cat. Vainqueur
2e étape du Tour du Qatar Drapeau du Qatar Qatar 12.1 Drapeau : Allemagne Trixi Worrack
2e étape du Tour de Nouvelle-Zélande Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 32.2 Drapeau : Australie Loren Rowney
2e étape du Tour de Nouvelle-Zélande Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 32.2 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens[98]
Drentse 8 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 21.1 Drapeau : Australie Chloe Hosking
Jeux panaméricains contre-la-montre PanAmericanJersey.png 9 Drapeau : États-Unis Amber Neben
2e étape du Tour du Salvador Drapeau du Salvador Salvador 12.1 Drapeau : États-Unis Amber Neben
3e étape secteur b du Tour du Salvador Drapeau du Salvador Salvador 12.1 Drapeau : États-Unis Amber Neben
2e étape de l'Energiewacht Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 32.2 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg
3e étape de l'Energiewacht Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 32.2 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg
4e étape secteur b de l'Energiewacht Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 32.2 Specialized-Lululemon
Energiewacht Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 32.2 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg
Halle-Buizingen Drapeau de la Belgique Belgique 41.2 Drapeau : Australie Chloe Hosking
Flèche wallonne féminine Drapeau de la Belgique Belgique 0CDM Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
Circuit de Borsele Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 41.2 Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk
Prologue de Gracia Orlova Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 32.2 Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk
1re étape de Gracia Orlova Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 32.2 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
2e étape de Gracia Orlova (clm) Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 32.2 Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk
3e étape de Gracia Orlova Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 32.2 Drapeau : Allemagne Trixi Worrack
4e étape de Gracia Orlova Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 32.2 Drapeau : Royaume-Uni Katie Colclough
Gracia Orlova Drapeau de la Tchéquie Tchéquie 32.2 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
Chrono Gatineau (clm) Drapeau du Canada Canada 21.1 Drapeau : Canada Clara Hughes
Grand Prix cycliste de Gatineau Drapeau du Canada Canada 21.1 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg
2e étape de l'Exergy Tour (clm) Drapeau des États-Unis États-Unis 12.1 Drapeau : États-Unis Amber Neben
3e étape de l'Exergy Tour Drapeau des États-Unis États-Unis 12.1 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg
Exergy Tour Drapeau des États-Unis États-Unis 12.1 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
Liberty Classic Drapeau des États-Unis États-Unis 21.1 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg
1re étape de l'Emakumeen Euskal Bira Drapeau de l'Espagne Espagne 12.1 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg
Championnats des Pays-Bas du contre-la-montre Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 9CN Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk
Championnat des États-Unis du contre-la-montre Drapeau des États-Unis États-Unis 9CN Drapeau : États-UnisAmber Neben
Championnats du Canada du contre-la-montre Drapeau du Canada Canada 9CN Drapeau : Canada Clara Hughes
1er juillet 3e étape du Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie 12.1 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
1re étape du Tour de Thuringe Drapeau de l'Allemagne Allemagne 12.1 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg
2e étape du Tour de Thuringe Drapeau de l'Allemagne Allemagne 12.1 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg
3e étape du Tour de Thuringe Drapeau de l'Allemagne Allemagne 12.1 Drapeau : Allemagne Trixi Worrack
4e étape du Tour de Thuringe (clm) Drapeau de l'Allemagne Allemagne 12.1 Drapeau : Allemagne Trixi Worrack
5e étape de la Route de France Drapeau de la France France 12.1 Drapeau : Australie Chloe Hosking
6e étape de la Route de France Drapeau de la France France 12.1 Drapeau : Australie Loren Rowney
7e étape de la Route de France Drapeau de la France France 12.1 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
9e étape de la Route de France Drapeau de la France France 12.1 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
Route de France Drapeau de la France France 12.1 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens
Contre-la-montre par équipes de Vårgårda Drapeau de la Suède Suède CDM Specialized-Lululemon
3e étape du Lotto-Decca Tour Drapeau de la Belgique Belgique 32.2 Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk
Lotto-Decca Tour Drapeau de la Belgique Belgique 32.2 Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk
Championnats de Grande-Bretagne sur route espoirs Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 9CN Drapeau : Royaume-Uni Katie Colclough
1re étape du Brainwash Ladies Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 12.1 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg
2e étape du Brainwash Ladies Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 12.1 Specialized-lululemon
5e étape du Brainwash Ladies Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 12.1 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg
Championnats du monde contre-la-montre par équipe Jersey rainbow.svg 0CM Specialized-Lululemon
Chrono des Herbiers Drapeau de la France France 21.1 Drapeau : États-Unis Amber Neben

Résultats sur les courses majeures

Coupe du monde

Résultats dans les épreuves de coupe du monde[99]
Date # Course Meilleure classée Classement
1 Tour de Drenthe Drapeau : Allemagne Trixi Worrack 5e
2 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio Drapeau : Allemagne Trixi Worrack 3e
1er avril 3 Tour des Flandres Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk 6e
4 Flèche wallonne féminine Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens Vainqueur
5 Tour de l'île de Chongming Drapeau : AustralieChloe Hosking 4e
6 Open de Suède Vårgårda TTT Specialized-Lululemon Vainqueur
7 Open de Suède Vårgårda Drapeau : Allemagne Trixi Worrack 5e
8 GP de Plouay-Bretagne Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens 5e

Evelyn Stevens termine troisième du classement final, Trixi Worrack quatrième, l'équipe troisième[99].

Grands tours

Grand tour Tour d'Italie Route de France
Coureur (classement) Evelyn Stevens(3e)[100] Evelyn Stevens(1re)[101]
Accessits 1 victoire d'étape 4 victoires d'étape

Classement UCI

Classement UCI des coureurs de l'équipe[99]
Rang Coureur Points
4 Drapeau : États-Unis Evelyn Stevens 825
5 Drapeau : États-Unis Amber Neben 574
6 Drapeau : Allemagne Ina-Yoko Teutenberg 563
8 Drapeau : Allemagne Trixi Worrack 512
19 Drapeau : Pays-Bas Ellen van Dijk 317
24 Drapeau : Australie Chloe Hosking 262
27 Drapeau : Canada Clara Hughes 232
46 Drapeau : Pays-Bas Charlotte Becker 149
123 Drapeau : Suède Emilia Fahlin 41
139 Drapeau : Allemagne Lisa Brennauer 32
152 Drapeau : Australie Loren Rowney 26
231 Drapeau : Royaume-Uni Katie Colclough 11

L'équipe est deuxième au classement UCI derrière l'équipe Rabobank Women[99].

Références

  1. a et b North 2013, p. 321
  2. a b c d e f g et h (en) « Kristy Scrymgeour Interview theres a new energy coming into womens cycling », sur velo nation (consulté le 11 juillet 2015)
  3. (en) « Specialized to supply bikes helmets to HTC-High road in 2011 », sur velonews (consulté le 11 juillet 2015)
  4. a et b (en) « Expanding the legacy Specialized and Lululemon athletica to back former HTC-Highroad womens team », sur velociosports (consulté le 11 juillet 2015)
  5. (en) « Riding with Ina Yoko Teutenberg Specialized Lululemon », sur she rides cycling (consulté le 11 juillet 2015)
  6. (en) « Ceramicspeed continue to sponsor the team with the most victories in womens cycling specialized-Lululemon », sur ceramicspeed (consulté le 11 juillet 2015)
  7. a et b (en) « Team Specialized-Lululemon trainings camp », sur srm (consulté le 11 juillet 2015)
  8. (en) « Specialized-lululemon: What all the Fast Girls will be wearing next year », sur winnipeg cycle chick (consulté le 11 juillet 2015)
  9. (en) « Chloes blog part 1 yoga to start » (consulté le 11 juillet 2015)
  10. (en) « Majorca training photoblog », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 20154)
  11. a et b (en) « Bicycling com Specialized-Lululemon a team worth waiting for », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  12. a et b (en) « Honda Womens Tour, Rowney reigns supreme », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  13. (en) « Loren Rowney bringing her a game », sur she rides cycling (consulté le 11 juillet 2015)
  14. (en) « Cyclingnews com Highroads tradition lives on in Lululemon », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  15. a et b (en) « Team Specialized - Lululemon 2012 », sur cycling archives (consulté le 11 juillet 2015)
  16. a et b (en) « Team Specialized - Lululemon (2012) », sur cycling base (consulté le 11 juillet 2015)
  17. (en) « Kristy Scrymgeour is modest quiet and bent on growing womens cycling », sur velo news (consulté le 11 juillet 2015)
  18. (de) « Zemke wird Sportlicher Leiter bei MTN Qhubeka », sur Radsport news (consulté le 11 juillet 2015)
  19. a et b (en) « Worrack wins 1st UCI stage of 2012 for Lululemon », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  20. a et b (en) « Specialized-lululemon Enters 2013 Eager for More Success » (consulté le 11 juillet 2015)
  21. (en) « Preparing for a race with HTC-Highroad », sur podium cafe (consulté le 11 juillet 2015)
  22. (en) « Staff », sur velociosports (consulté le 11 juillet 2015)
  23. (en) « Rowney takes her first win as a pro rider », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  24. (en) « Jayco Bay Cycling classic 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  25. (en) « Rowney takes her first ever UCI win », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  26. North 2013, p. 46
  27. (en) « Stevens Leading in New Zealand », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  28. (en) « Evie Wins Overall TONZ », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  29. (en) « Gunnewijk wins Omloop Het Nieuwsblad », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  30. « Le Samyn des Dames, la Néerlandaise Adrie Visser (Skil) devant la championne d'Italie Noemie Cantele », La gazette du cyclisme féminin, no 106,‎ , p. 9
  31. (en) « Teutenberg opens account in merced », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  32. (en) « Teutenberg makes it two », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  33. (en) « Hosking wins Drenthe », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  34. (en) « Neben wins gold in pan am time trial », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  35. North 2013, p. 59
  36. North 2013, p. 60
  37. (en) « Ronde van Drenthe 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  38. North 2013, p. 66
  39. (en) « Another win for Rowney », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  40. (en) « Trofeo Alfredo Binda - Comune di Cittiglio 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  41. a et b North 2013, p. 73
  42. (en) « Judith Arndt wins her second Womens Ronde van Vlaanderen », sur velo nation (consulté le 27 avril 2014)
  43. (en) « Ronde van Vlaanderen 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  44. (en) « Specialized-Lululemon move into race lead in Energiewacht », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  45. (en) « Energiewacht Tour 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  46. (en) « Hosking wins Halle-Buizingen », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  47. (en) « Victory for Stevens on the mur de Huy », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  48. « 2012 UCI Women's World Cup Flèche Wallonne race », sur youTube (consulté le 11 juillet 2015)
  49. (en) « La Flèche Wallonne féminine 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  50. (en) « Team Specialized-Lululemon puts three in the top four at Borsele time-trial », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  51. (en) « Two in a row for Van Dijk », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  52. (en) « Four in the top six for Specialized-Lululemon at Gracia prologue », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  53. (en) « Gracia Orlova 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  54. North 2013, p. 105
  55. (en) « Specialized-Lululemon sweeps podium at Chrono Gatineau », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  56. (en) « Teutenberg makes it a double for Specialized-Lululemon in Gatineau », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  57. North 2013, p. 112
  58. (en) « Tour of Chongming Island 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  59. North 2013, p. 156
  60. (en) « Specialized-Lululemon sweeps podium in Exergy Tour », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  61. (en) « The Exergy Tour 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  62. (en) « Specialized-Lululemon winning races around the world », sur Women who cycle (consulté le 11 juillet 2015)
  63. (en) « Teutenberg wins Liberty Classic for fifth time », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  64. (en) « Teutenberg wins Bira opener », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  65. North 2013, p. 182
  66. North 2013, p. 192
  67. (en) « German Road Championships 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  68. (en) « Stevens repeats as TT champion, qualifies for Worlds team », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  69. North 2013, p. 31
  70. (en) « Van Dijk pips Van Vleuten for second elite Dutch National Time Trial title » (consulté le 11 juillet 2015)
  71. North 2013, p. 33
  72. (en) « Stevens wins Giro donne stage and takes maglia rosa », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  73. (en) « Vos further pads overall race margin over Pooley, Stevens », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  74. North 2013, p. 205
  75. (en) « Internationale Thuringen Rundfahrt der Frauen 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  76. North 2013, p. 233
  77. (en) « London 2012 olympic games womens road race start list », sur cycling weekly (consulté le 11 juillet 2015)
  78. (en) « Armstrong wins Olympic time trial gold », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  79. (en) « Vos wins Olympic women's road race », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  80. (en) « La route de France 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  81. North 2013, p. 258
  82. (en) « Specialized-Lululemon wins TTT world cup in Sweden », sur velocio sports (consulté le 11 juillet 2015)
  83. (en) « Open de Suède Vargarda TTT womens wcup Specialized-Lulumon in charge », sur pedal mag (consulté le 11 juillet 2015)
  84. (en) « Open de Suède Vargarda 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  85. « Grand prix de Plouay dames », sur direct velo (consulté le 11 juillet 2015)
  86. (en) « Lotto-Decca Tour (F) 2012 Belgium Tour », sur cycling archives (consulté le 11 juillet 2015)
  87. North 2013, p. 275
  88. North 2013, p. 23
  89. (en) « Holland ladies tour Apecialized-Lululemon », sur peloton cafe (consulté le 11 juillet 2015)
  90. North 2013, p. 289
  91. (en) « Specialized-Lululemon wins womens team time trial world championship », sur velonews (consulté le 11 juillet 2015)
  92. (en) « Preview womens world team-time-trial championships 2012 », sur podium cafe (consulté le 11 juillet 2015)
  93. (en) « UCI Road World Championships 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  94. (en) « UCI Road World Championships 2012 », sur cycling news (consulté le 11 juillet 2015)
  95. North 2013, p. 6
  96. (en) « Video: Ellen van Dijk on TTT worlds triumph, Specialized lululemon, 2013 goals and Vos’ character », sur velonation (consulté le 11 juillet 2015)
  97. North 2013, p. 245
  98. Elle court la course sous les couleurs de la sélection nationale américaine
  99. a b c et d (en) « Ranking », sur UCI (consulté le 11 juillet 2015)
  100. « Giro d'Italia Internazionale Femminile 2012 (2.1) » (consulté le 11 juillet 2015)
  101. « La Route de France 2012 (2.1) », sur cycling fever (consulté le 11 juillet 2015)

Bibliographie

  • Alfred North, Tour le cyclisme féminin performances 2012,

Liens externes

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 8 août 2015 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.
La version du 8 août 2015 de cet article a été reconnue comme « bon article », c'est-à-dire qu'elle répond à des critères de qualité concernant le style, la clarté, la pertinence, la citation des sources et l'illustration.
What is wikifr.info Wiki est la principale source d'information sur Internet. Il est ouvert à tout utilisateur. Un wiki est une bibliothèque publique et multilingue.

La base de cette page est sur Wikipedia. Texte disponible sous CC BY-SA 3.0 Unported License.

Wikipedia® est une marque déposée de Wikimedia Foundation, Inc., une organisation à but non lucratif. wikifr.info est une société indépendante et non affiliée à la Wikimedia Foundation.

E-mail: ivanovalik@yahoo.com