wikifr.info

Portail:Relations internationales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
MapL.png

Portail des Relations internationales
13 449 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés aux relations internationales,
dont 9 articles de qualité et 36 bons articles.

Présentation

Ce portail est consacré aux Relations internationales, c'est-à-dire aux diverses approches théoriques des phénomènes internationaux.

Sous-discipline de la science politique, les Relations internationales étudient les relations interétatiques (relevant de la politique étrangère des États) ainsi que les activités des organisations internationales et des acteurs transnationaux. Elles peuvent être définies comme « l'ensemble des relations et communications susceptibles d'avoir une dimension politique et s'établissant entre des groupes sociaux en traversant les frontières » (Ph. Braillard et M.-R. Djalili, Les relations internationales, PUF, coll. Que-sais-je?, 7e édition, 2004).

Le saviez-vous ?

Un domaine d'excellence des universités britanniques puis américaines

Cambridge Peterhouse OldCourt.JPG

La place des relations internationales dans les universités et la recherche semble dépendre de l'importance qu'elle revêt pour le pays. Elle est très forte au Royaume-Uni au début du vingtième siècle quand ce pays est la première puissance mondiale. Après la Seconde Guerre mondiale, et le passage de témoin du Royaume-Uni aux États-Unis, la recherche britannique décline tandis qu'aux États-Unis, elle connaît un fort essor lié à leur implication internationale croissante. Si les relations internationales (« RI », ou en anglais « IR » pour International Relations) ont été fortement imprégnées par le libéralisme qui a forgé les grandes institutions internationales (ONU, FMI, Banque mondiale, GATT puis OMC), le réalisme connaissant de nos jours un regain d'influence, en raison notamment du besoin de l'État américain de former de nombreux « conseillers du prince » en matière diplomatique.

Régulièrement, un ouvrage de politiste américain, capture l'air du temps provoque le débat autour d'une nouvelle « grille de lecture » ou théorie unificatrice de la politique internationale. Les plus marquants parmi l'école réaliste assez conservatrice ces dernières années sont :

On peut également relever l'article « Les sources de la conduite soviétique » (1947) écrit sous le pseudonyme de « X » par George F. Kennan, qui préconisait la stratégie à adopter par les États-Unis pendant la guerre froide.

Index par thème

Moyen-Orient et Afrique du Nord

Théories des relations internationales

Les écoles de pensée en théorie des Relations internationales

Écoles Sujets Auteurs
Idéalisme Société des NationsIdéalisme wilsonien14 pointsMultilatéralisme Woodrow Wilson • Voir aussi Kant
Réalisme et
Néoréalisme
ÉtatAnarchieIntérêt nationalPuissance (relations internationales)GuerreBalancingBandwagoningSécurité Edward Hallett CarrHans MorgenthauReinhold Niebuhr George KennanHenry KissingerKenneth Waltz • Voir aussi Thomas Hobbes et Thucydide
Ecole anglaise Institutions internationalesDiplomatie Hedley BullJohn BurtonDavid MitranyMartin Wight • Voir aussi John Locke
Libéralisme et
Néolibéralisme
Coopérationorganisation internationale Robert KeohaneJoseph NyeRobert Axelrod
Fonctionnalisme et
Néofonctionnalisme
Intégration régionalespill-over David MitranyErnst B. Haas

Lumière sur...

Attaque du Mont-Saint-Jean à Waterloo. Au premier plan, les lanciers rouges chargent. Au troisième plan, les grenadiers à cheval s'avancent. Par Louis-Jules Dumoulin, Panorama de Waterloo, 1912.

La cavalerie de la Garde impériale correspond à l'ensemble des unités militaires de cavalerie appartenant à la Garde impériale de Napoléon Ier. Unité combattante d'élite, elle devient la réserve ultime de l'armée. Elle est utilisée, en dernier ressort, pour donner le coup de grâce ou débloquer une situation périlleuse.

En 1804, la cavalerie de la Garde impériale est initialement composée de trois unités : les chasseurs à cheval, les grenadiers à cheval et les mamelouks. Par la suite, d'autres corps de cavalerie intègrent la Garde impériale, comme les dragons en 1806, les lanciers polonais en 1807, les lanciers rouges en 1810, les lanciers lituaniens et les tartares lituaniens en 1812, ainsi que les éclaireurs en 1813.

À l'apogée du Premier Empire en 1812, la Garde impériale compte environ 7 000 cavaliers, quand la Grande Armée dans son intégralité en compte approximativement 77 000. De sa création jusqu'en 1813, la cavalerie de la Garde est commandée par le maréchal Jean-Baptiste Bessières, duc d'Istrie.

Autres articles sélectionnés au sein du portail des relations internationales

Contenu de qualité

Ces articles ont été sélectionnés comme faisant honneur de façon exceptionnelle à Wikipédia, l'encyclopédie libre et gratuite. Ces articles satisfont à des critères stricts, mais vous pouvez encore les améliorer !

Article de qualité Articles de qualité

Bon article Bons articles/thèmes

Article potentiellement bon ou de qualité Articles proposés

Ces catégories sont désespérément vides. À vous de jouer pour les remplir d'articles de qualité !

Le projet

Contribuer
  • Si vous êtes intéressé par les Relations Internationales et que vous possédez des connaissances sur ce sujet, n'hésitez pas à visiter la page du projet.
  • Vous pouvez aussi vous inscrire en tant que participant du projet sur cette page.
  • Enfin, pour toutes remarques et questions concernant le projet ou ce portail, vous pouvez consulter notre page de discussion.

Disciplines connexes

Autres portails.
Rafraîchissement.
What is wikifr.info Wiki est la principale source d'information sur Internet. Il est ouvert à tout utilisateur. Un wiki est une bibliothèque publique et multilingue.

La base de cette page est sur Wikipedia. Texte disponible sous CC BY-SA 3.0 Unported License.

Wikipedia® est une marque déposée de Wikimedia Foundation, Inc., une organisation à but non lucratif. wikifr.info est une société indépendante et non affiliée à la Wikimedia Foundation.

E-mail: ivanovalik@yahoo.com