wikifr.info

Pandémie de Covid-19 à La Réunion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Pandémie de Covid-19 à La Réunion
Wikivoyage Reunion map PNG.png
Maladie
Agent infectieux
Origine
Localisation
Coordonnées
Premier cas
Mars
Date d'arrivée
Site web
Bilan
Cas confirmés
9 446 (au )[1]
Cas soignés
9 053 (au )[1]
Hospitalisations
Morts
45 (au )[1]
Informations officielles
Outils de prévention (SPF)
Informations coronavirus (gouvernement.fr)
Communiqués de presse (ARS La Réunion)
Une question ? 0801 90 24 15

Cet article détaille la pandémie de coronavirus 2019 (Covid-19) dans l'île française de La Réunion, département et région d'outre-mer.

Contexte épidémique

Situé à plus de 9 000 km de Paris, le département français subit avec un décalage temporaire l'importation de malades de la Covid-19, maladie symptomatique déclenchée par le virus SARS-CoV-2.

La maladie à coronavirus 2019, dite Covid-19 (acronyme de « coronavirus disease 2019 » (litt. « maladie à coronavirus de 2019 »), a été ainsi dénommée par l'OMS le . Elle est aussi connue, notamment en Chine, sous son ancien nom « NCP (Novel Coronavirus Pneumonia »).

Le SARS-CoV-2 est un agent infectieux découvert dans la province du Hubei, à Wuhan, en Chine centrale, fin . Le gouvernement chinois ne prend alors pas suffisamment au sérieux l'épidémie débutante.

L'OMS alerte dans un premier temps la république populaire de Chine et les autres membres de l'OMS, puis elle prononce l'état d'urgence de santé publique de portée internationale le .

Transmis par de nombreux voyageurs dans d'autres pays, le virus est détecté en France le sur trois personnes de retour de Wuhan, deux touristes chinois à Paris et un habitant de Bordeaux originaire de Chine.

Début , la plupart des pays du monde décident de la fermeture de leurs frontières pour tenter de contenir l'épidémie.

Le , Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, qualifie l'épidémie de coronavirus 2019 de pandémie. C'est le premier coronavirus à infecter plus de 110 000 malades à l'échelle mondiale (chiffres début ).

La nécessité de confiner les populations devient une urgence mondiale. En Europe, l'Italie est dramatiquement touchée, le nombre de victimes dépassant celui de la Chine (4 032 victimes au ). Le confinement total des provinces italiennes devient inévitable début . Cette urgence sanitaire sera vite imitée par ses voisins européens.

La Réunion est soumise début mars à un flot incessant de voyageurs, qui ne se tarira qu'avec les mesures préfectorales du mettant fin aux voyages de loisirs : la majorité des cas est alors importée par des voyageurs de retour sur l'île qui ont eu des contacts avec des malades ou des porteurs sains du coronavirus en France métropolitaine. Le premier cas importé à La Réunion est officiellement connu le . L'inquiétude est d'autant plus grande à La Réunion, puisque ce virus nouveau cohabite avec une épidémie de dengue bien installée[3].

Le au soir, l'ARS rend officiel le 75e cas, maintenant malgré cela La Réunion au stade 1 de l'épidémie[4]. Dans le même temps, la ville de Saint-Denis annonce procéder à la fermeture de ses marchés forains[5].

Des difficultés de diagnostic s'ajoutent en raison de l'épidémie de dengue qui s'étend en parallèle[6],[7].

Le , les autorités locales décident le passage au stade 2[8]. En effet, avec 94 cas détectés[9] et une capacité de 80 lits en réanimation, la situation devient critique. Ce passage au stade 2 sous-tend un accroissement des dépistages systématiques. Le nombre de personnes-contacts est estimé à 850 par l'ARS[9].

Le , la ministre des outre-mers Annick Girardin, alors que de nombreux élus locaux et la population espèrent un dépistage systématique du virus, estime que la France n'a pas les moyens de généraliser les tests de dépistages sur le territoire réunionnais[10].

Début avril, le nombre de cas importés atteint la barre des 200, ce qui confirme le rôle des ponts aériens dans l'introduction du virus sur cet espace insulaire[11].

Après cinq semaines de confinement, permettant d'endiguer la propagation à 400 cas à la mi-avril, un relâchement est observé, sans doute écho à l'annonce du gouvernement sur le déconfinement progressif et le faible nombre de cas positifs dépistés, notamment dans le centre-ville de Saint-Pierre[12]. Le nombre de petits commerces autorisés à ouvrir est également une cause de la présence de la population dans les rues.

Le , La Réunion est déconfinée, comme le reste de la métropole, ce département étant évalué vert (peu de cas)[13].

Le , le Premier Ministre Edouard Philippe annonce la 2e phase du déconfinement, à compter du . Cette nouvelle phase inclut la réouverture des lieux de rassemblement tels que les bars, cafés, restaurants, cinémas. La levée de la limite de circulation à 100 km maximum de son lieu de résidence est levée[14]. La Réunion figurant dans les zones vertes (circulation faible du virus), elle bénéficiera de cet assouplissement de restrictions.

Le , suite à un arrêté préfectoral[15], plusieurs mesures sont prises afin de limiter la circulation du virus. Ces mesures concernent, entre autres, l'obligation du port du masque aux abords des établissements scolaires et d'enseignement supérieur, ainsi que dans les endroits à forte fréquentation. De plus, cette obligation s'applique aussi aux espaces clos (commerces, restaurants, administrations, etc).

Le , un nouvel arrêté préfectoral[16] prend effet, entre le et . Celui ci généralise le port obligatoire du masque dans les zones de circulation du virus et interdit les rassemblements de plus de 10 personnes dans certaines zones. Cet arrêté amène aussi une interdiction des sports collectifs et de combats quel que soit le niveau et la pratique (entrainement, compétition, etc.)

Introduction du virus et début épidémique à La Réunion

L'inquiétude commence à monter le 1er mars quand des manifestants s'opposent au débarquement au Port de croisiéristes voyageant sur un paquebot venu d'Afrique du Sud[17]. Ce dernier événement témoigne d'une peur collective quand au passage de points d'entrée du virus. Dès le , les dockers du Port avaient fait part de leurs inquiétudes concernant les accostages et les changements fréquents d'équipages[18]. Cela dit, les pouvoirs publics considèrent que la porte d'entrée du virus demeure l'aéroport Roland-Garros[19].

Le « patient zéro » est un homme âgé de 80 ans revenu de croisière aux Bahamas et aux États-Unis, confirmé par dépistage le [20].

Après avoir adapté les restrictions le weekend du , La Réunion étant alors toujours au stade 1 de l'alerte sanitaire alors que la France métropolitaine passe au stade 3, le confinement est adopté unilatéralement pour l'ensemble des territoires français le lundi par décret du Président de La République[21].

La possibilité d'entrée massive de cas contaminés est permise par la continuité des vols depuis Paris et fait l'objet d'une relative controverse[19], opposant d'un côté population réunionnaise et médecins réunionnais et de l'autre les pouvoirs locaux (préfecture, ARS). Alors qu'un point quotidien est fait conjointement par la préfecture de La Réunion à l'ARS, le préfet Jacques Billant n'annonce la suspension des vols d'agrément (tourisme) que le [22]. Au cours de la conférence de presse où est annoncée cette mesure, Jacques Billant déclare : « Ce n'est pas le virus qui circule, c'est nous qui le faisons circuler », appelant ainsi les Réunionnais à observer strictement les règles de circulations liées au confinement. Un constat est fait, plutôt positif, que les Réunionnais restent majoritairement à leur domicile. Il annonce par la même occasion avoir signé un arrêté préfectoral obligeant tous les voyageurs entrants à se mettre en quatorzaine. La même journée du , Jérôme Salomon, directeur général de la santé, invite les ultra-marins effectuant leur retour de métropole à respecter une quatorzaine stricte afin de ne pas contaminer leurs proches[23].

Malgré un nombre de cas en hausse nette au , les autorités maintiennent l'absence d'une chaîne de contamination locale. Ce même jour, la députée de La Réunion Huguette Bello demande le déploiement d'une réserve sanitaire et propose la mise à disposition de l'ancien hôpital Gabriel-Martin pour accueillir les voyageurs en quarantaine[24]. Elle est rejointe dans sa proposition par deux autres députés de l'île, Jean-Hugues Ratenon et Ericka Bareigts.

Or le , il a été fait état la veille au soir que trois patients dépistés ont été contaminés sur place, constituant ainsi les premiers chaînons visible d'un départ probable de la chaîne de contamination.

La presse rapporte le que deux des 28 premiers cas sont des gendarmes revenus de métropole. Ils sont placés en quarantaine dès leur arrivée[25].

La barre des 100 patients atteints est dépassée mercredi , l'ARS annonçant 17 cas supplémentaires dépistés positifs, portant le total des contaminés à 111 personnes[26].

Adaptant les directives nationales au cadre local, l'ARS statue sur les situations rendant un dépistage nécessaire[26] :

  • tous les voyageurs symptomatiques, avec le renforcement des mesures d’accueil infirmier à l’aéroport ;
  • tous les soignants en activité et déclarant des symptômes ;
  • tous les soignants astreints au confinement pendant 14 jours, de par leur voyage hors département, au 5e jour après leur retour ;
  • les sujets contacts de cas confirmés, lorsqu’ils sont symptomatiques ;
  • les patients des médecins traitant, sur prescription de ces derniers, selon des indications en cours de définition ;
  • tous les patients entrant en hospitalisation ayant voyagé dans les 15 jours précédents, et tous les nouveaux entrants en EHPAD avant leur admission.

Août 2020 : accélération des contaminations et explosion des cas positifs

La période de vacances d'hiver austral passée, et conséquemment à la reprise des vols, la fin du mois d' voit l'élévation de cas quotidiens de contaminations, attribués pour la plupart à des rassemblements locaux. Pour la seule journée du , le nombre de cas s'élève à 79. La majorité des cas est de fait autochtone. Le préfet prend de nouvelles restrictions sur les rassemblements publics de personnes et l'interdiction des manifestations sportives[27].

Après un nouveau record de cas le (80 dépistés), les organisateurs du festival de musique électronique "Les Electropicales" annoncent l'annulation de l'événement[28].

Septembre 2020 : plus de 100 cas par jour, l'ensemble de l'île touché

Le , ce sont 116 cas de contaminations qui sont enregistrés par l'ARS. L'ensemble des communes est désormais touché par le virus[29]. Il apparaît que 75% des cas sont autochtones, ainsi 3 personnes sur 4 ont contracté le virus sur l'île.

Dispositifs nationaux

Le , lors de son allocution à l'hôpital de Mulhouse, le Président de la République Emmanuel Macron annonce, dans le cadre de l'opération Résilience le déploiement de deux navires de la Marine nationale de type porte-hélicoptères amphibie, l'un, le Dixmude pour renforcer l'aide sanitaire aux Antilles françaises, l'autre, le Mistral, en renfort sanitaire des îles de l'Océan indien (Mayotte, Réunion)[30],[31]. Cette opération se veut distincte de l'opération anti-terrorisme Sentinelle. La frégate Guépratte épaulera le Mistral, dévoué à une mission de prévention de circulation du virus par de forts flux migratoires entre Anjouan, île appartenant à l'État comorien, et le département français de Mayotte[32].

Fin mars, l'opération de renfort du |Mistral, qui laissait imaginer un hôpital flottant, soulève les interrogations de la classe politique, car le navire aurait une vocation strictement logistique : ce dernier « serait cantonné à une mission logistique, de transport et de stockage. Il ne serait pas armé médicalement. Il arriverait dans la zone entre le 4 et le 8 avril ». C'est le député de Mayotte Mansour Kamardine qui s'en émeut le premier à l'Assemblée nationale[32]. Alors que le Mistral arrive le dans le lagon de Mayotte, Mansour Kamardine annonce avoir contracté la maladie Covid-19, par contamination locale[33][34].

Dispositifs locaux

  • L'ensemble des mesures décrétées par la présidence de la République sont appliquées localement par le préfet, représentant de l'État sur le département réunionnais. Ces mesures sont rappelées sur le site Internet de la préfecture de la Réunion[35].
  • Les supermarchés et hypermarchés respectent le numerus clausus de 100 personnes, avec un écart minimum de 1 mètre entre deux clients. Des créneaux horaires sont réservés aux personnes déclarées fragiles ou à risques et pouvant présenter des pathologies chroniques[36].
  • La chambre de commerce et d'industrie fait pression pour maintenir les marchés forains et garantir l'approvisionnement en produits frais, à condition de respecter les mesures barrières (hygiène des mains, masques et gants)[37].
  • Le , les autorités régionales annoncent que 1 million d'euros sera débloqué à destination des personnes fragiles dans ce contexte épidémique insulaire[38].
  • Le , le laboratoire Cerballiance du Port, en relation avec l'ARS, organise un dépistage en « drive », sur le modèle coréen qui a fait ses preuves dans la gestion de la crise en Corée du Sud[39],[40],[41].
  • Alors que le maire de Saint-André Jean-Paul Virapoullé décide hors de toute recommandation officielle de désinfecter les lieux de passage de sa ville à l'eau de javel pulvérisée le , le Pr Bernard-Alex Gaüzère (praticien hospitalier au CHU de La Réunion, professeur visiteur de l'Université de Bordeaux, enseignant de l’histoire de la médecine à l’UFR santé de l’Université de La Réunion) déclare sur Réunion La Première : « C’est inutile mais nous sommes en période électorale et que les démonstrations propres à édifier les masses sont toujours les bienvenues. C’est d’autant plus inutile que la Direction générale de la Santé a bien stipulé le 25 mars dans un arrêté qu’il est à la fois inutile et dangereux pour l’environnement de désinfecter les rues avec de l’eau de javel ou d’autres produits. D’autant que La Réunion est très ensoleillée et le soleil est le meilleur désinfectant »[42].’[43][44]
  • Le 1er avril, le préfet Jacques Billant interdit par arrêté la vente de boisson alcoolisées au-delà de 17 h[45].
  • Le , le préfet de La Réunion annonce un arrêté fixant la fermeture des commerces (centre commerciaux inclus) à 19 h, suite à des abus répétés de consommation d'alcool aux alentours des magasins par détournement des attestations dérogatoires de circulation[46].
  • Le , l'ARS lance un appel aux professionnels de santé volontaire, sur la base de mises à disposition par l'employeur, ou de contractualisation[47].
  • Pour le dimanche de Pâques , la préfecture annonce un recrudescence des contrôles afin d'endiguer les regroupements familiaux dus à la fête religieuse[48]. Les responsables religieux avaient appelé les fidèles à respecter scrupuleusement le confinement, appelant à utiliser les médias numériques pour assister aux retransmissions des messes pascales[49].
  • Au , la politique de dépistage est en constante augmentation, atteignant plus de 3 000 tests pratiqués entre le 6 et le . Le taux remarquablement bas de cas positif est de 1,5%[50].
  • Début septembre, après des discussions animées avec Robert Chicaud, président du Grand Raid, le Préfet annonce qu'il donnera sa décision quant à l'annulation et le report de la course pour la semaine du [51]. Robert Chicaud avait déjà rencontré la maire de Saint-Denis à ce sujet le [52].

Chronologie des cas (dépistés officiellement)

Graphes

Nombre de cas par jour depuis (source : reunion.gouv.fr)

Évolution de la pandémie de Covid-19 à la Réunion
Source : déclaration officielle quotidienne de l'ARS de La Réunion.

|}

11 mars ː premier cas

  • La 1re personne contaminée, le « patient zéro » est un homme de 80 ans revenu de croisière aux Bahamas. Après quelques jours en état stable, il a du être placé en réanimation bien que son état ne soit pas jugé grave.
  • La 2e personne est également une croisiériste, issue d'un groupe de 34 Réunionnais en croisière dans les Bahamas. Au lendemain de son retour, elle participe à un repas collectif. Les convives sont suivis et ne présentaient pas de symptômes.
  • La 3e personne est une jeune femme de 38 ans de retour de métropole.
  • Le 4e cas était également un croisiériste aux Bahamas dans le groupe de Réunionnais du patient zéro, mais il n'avait eu que très peu de cas-contact, à l'exception de son fils médecin et d'un ami.
  • Le 5e cas, confirmé le , est une femme de 37 ans, qui a côtoyé beaucoup de personnes-contact dans la mesure où elle n'a su que tard sa contamination. La maladie ayant mis plusieurs jours à apparaître, elle a notamment participé à un cours collectif de kizomba au Before à Saint-Pierre (le ) parmi un groupe de cinquante personnes. Elle avait également participé au concert du samedi lors du festival des Francofolies à Saint-Pierre le , au cours duquel elle affirme être restée à l'écart de la foule, ayant pour seul contact son amie (non symptomatique).
  • Le 6e cas, confirmé samedi le , est un homme de 50 ans, rentré de métropole le . Ses symptômes apparaissent dès le lendemain de son retour. Entre temps, il aurait fréquenté sept personnes.
  • Le 7e cas, confirmé dimanche au matin, est un proche d’un des croisiéristes du groupe réunionnais du patient zéro.
  • Le 8e cas et le 9e cas, annoncés dimanche , sont un couple de retraités revenus récemment de métropole.

17 mars ː début du confinement

  • Le 10e cas confirmé mardi , est un médecin de 73 ans dont l'état de santé lui permet de regagner son domicile. Revenu de métropole le , il présentait pourtant des signes de maladie dès le . Cela questionne l'absence de contrôle médical au départ comme à l'arrivée. Ses cas contacts sont sa famille ainsi que les quatre passagers ayant voyagé dans l'avion à ses côtés.
  • La 11e personne contaminée, confirmée mercredi , est un jeune homme de 35 ans, rentré de métropole le . Symptomatique dès son arrivée, il a eu 16 personnes contact à bord de l'avion, toutes contactées par l'ARS, des membres de sa familles et un taxi à son arrivée.
  • La 12e personne, confirmée mercredi , est une jeune femme de 28 ans. Ses symptômes n'apparaissent que trois jours après son retour de métropole. Elle a eu sept personnes-contacts, jointes mercredi soir, ainsi que son bébé, asymptomatique, confié à sa grand-mère depuis.
  • Les 13e et 14e cas ont été confirmés mercredi . Il s'agit de deux voyageuses de retour de métropole. L'une, âgée de 71 ans, est arrivée mardi , et l'autre, âgée de 45 ans, est arrivée mercredi .
  • Le 15e cas a été signalé jeudi , lui aussi importé de métropole. Sont ensuite annoncés dans cette même journée du les 16e, 17e, 18e et 19e, tous étant des cas importés de France métropolitaine. La soirée de jeudi voit le nombre de cas contaminés importés exploser, avec neuf cas supplémentaires.

20 mars ː premiers cas de transmission locale

  • Le 38e cas est rapporté vendredi . La progression épidémique est marquée par 10 nouveaux cas dépistés. On retrouve parmi ces 10 cas nouveaux sept personnes contaminées en métropole et trois personnes ont été contaminées à La Réunion par un membre de leur famille ayant séjourné en métropole, faisant partie des 28 premiers cas. Ces trois cas contaminés dans le département sont les premiers d'une chaîne de contamination locale.
  • Le 45e cas est rapporté samedi . Il a suffi d'une nuit pour que sept nouveaux cas soient déclarés[53].
  • Le 47e cas est rapporté samedi au soir. Il s'agit de deux cas de transmission locale supplémentaires, confirmant une progression locale du virus[54].
  • Le 65e cas rapporté dimanche au soir. Il s'agit cette fois de cas de contamination locale[55].
  • Le 71e cas est annoncé par l'ARS le . Il s'agit de 6 nouveaux cas de contamination locale, ce qui confirme le début épidémique[56].
  • Le 75e cas est confirmé par l'ARS le soir du et relaté dans la presse[57].

24 mars ː passage au stade 2

  • Le 94e cas est confirmé par l'ARS le , entraînant un passage au stade 2 de l'épidémie[9].
  • Le 111e cas est annoncé le [26].
  • Le 135e cas est confirmé le [58],[59],[60].
  • Le 145e cas est confirmé le , avec un total de 108 cas importés[61][62].
  • Le 183e cas est confirmé le , pour 1 300 cas-contacts identifiés. Soit 38 contaminés en 24 heures.
  • Le 207e cas est confirmé par l'ARS le , avec un taux estimé de 97% de cas importés[63]. Ce ne sont pas moins de 24 cas nouveaux en une journée.

30 mars ː premier cas autochtone

  • Le 224e cas est confirmé par l'ARS le , avec le premier cas autochtone (personne n'ayant eu de contact avec aucun malade de la Covid-19)[64].
  • Le 247e cas est confirmé le à 15 h par l'ARS, soit 23 cas supplémentaires déclarés en 24 heures[65].
  • Le 281e cas est confirmé le 1er avril. L'ARS fait état de 195 cas importés, 45 cas de transmission locale et un cas autochtone. La guérison de 40 patients est annoncée ce même jour[11].
  • Le 308e cas est confirmé le . L'ARS annonce avoir investigué 267 cas, les 41 restant encore à retrouver[66].
  • Le 321e cas est confirmé le . Les cas importés sont toujours majoritaires, avec un minimum de 195 cas. 51 personnes sont hospitalisées, dont 2 en réanimation. 33 personnels soignants ont contracté la maladie, dont 28 contaminés hors territoire[67].
  • Le 334e cas est confirmé le . 35 soignants sont testés positifs, soit 2 de plus que la veille et les cas en réanimation passent de 2 à 4. Les sujets contacts sont évalués au nombre de 2000[68].
  • Le 344e cas est confirmé le . 313 cas ont été investigués par l'ARS. La population touchée est composée de : 10% de mineurs, 47% de personnes de 18 à 50 ans, 29% de 51 à 65 ans et 14% de plus de 65 ans[69].
  • Le 349e cas est confirmé le . Malgré cet aplanissement relatif de la courbe de malades détectés, neuf voyageurs assignés au confinement ont enfreint l'arrêté préfectoral en quittant leur hôtel[70][71].
  • Le 358e cas est confirmé le , confirmant une baisse momentanée des nouveaux cas détectés quotidiennement[72].
  • Le 362e cas est confirmé le . Les cas contacts sont évalués au nombre de 2300, et font l'objet d'un suivi de mise en quatorzaine. La baisse des cas semble se maintenir, avec l'hypothèse d'un premier effet du confinement[73].
  • Le 376e cas est confirmé le . L'évaluation des cas autochtones porte leur nombre à 25. Le nombre de personnes guéries est estimé à 199[74].
  • Le 382e cas est confirmé le . Trois cas ont été détectés positif au coronavirus en Ehpad, sans toutefois présenter les symptômes de la maladie Covid-19[75].
  • Le 388e cas est confirmé le . Il n'y a pas de nouveaux cas à signaler en Ehpad. La deuxième semaine d'avril marque une baisse du nombre de cas, occasionnant par ailleurs un relâchement dans le respect des règles de confinement[76].
  • La courbe esquisse un plateau, avec 1 seul cas détecté le , soir 389 cas. L'ARS, dans le cadre de sa campagne de contact-tracing, a identifié quelque 3 000 cas-contacts[77].
  • Le plateau se confirme par seulement deux cas détectés pour le lundi , portant le nombre total à 391 cas[78].

14 avril : journées sans cas dépistés, première sortie de quatorzaine pour les voyageurs entrants

  • Le confirme le plateau atteint, avec une première journée sans cas dépisté, et ce depuis le [79].
  • Cette même journée, 141 voyageurs pour la plupart en provenance du continent sont testés négatifs à leur sortie de quatorzaine[80].
  • Le marque la deuxième journée sans nouveau cas contaminé. Le nombre de cas positifs est de 390[81].
  • Le voit une nouvelle hausse, avec quatre cas détectés.

17 avril : 400 cas avérés, journées sans cas dépistés, évacuations sanitaires vers La Réunion

  • Huit cas dépistés s'ajoutent, portant le chiffre à 402 contaminés. L'attention est portée sur le premier détenu testé contaminé, placé à l'isolement au CHU[82][83].
  • 5 nouveaux cas sont dépistés le , confirmant la persistance des contaminations sur l'île[84][85].
  • 1 seul cas est détecté le , soit un total de 408 cas, dont 47 membre du personnel soignant[86].
  • cas sont dépistés le , portant le total à 410 cas contaminés[87].
  • Le , l'ARS indique qu'un malade a été diagnostiqué positif à la fois au COVID-19 et à la dengue par ailleurs en forte progression dans l'île[88][89].
  • Deux cas sont dépistés le , soit 412 cas dont 70% de cas importés[90].
  • 5 nouveaux cas sont confirmés le , pour un total de 417 cas[91].
  • Un nouveau cas est confirmé le , soit 418 cas au total[92].
  • Trois cas sont confirmés le , mais un cas déclaré auparavant est invalidé[93].
  • Un cas est déclaré le , mais il s'agit d'un patient comorien via une évacuation sanitaire au CHU de La Réunion[94].
  • Une autre évacuation sanitaire (EVASAN) de 5 patients positifs depuis Mayotte vers le CHU de la Réunion est organisée le [95].

20 mai : premier mort et déconfinement

  • Les autorités annoncent le la mort d'un patient mahorais évacué à La Réunion[96]. Ce patient présentait par ailleurs des signes de comorbidité. Sur les 10 patients hospitalisés, 9 d'entre eux proviennent de Mayotte au titre de la solidarité régionale.
  • Au 9e jour de déconfinement, le nombre de cas reste inférieur à 450 et 411 patients sont considérés guéris par le CHU[97].
  • Le , le 2e décès intervient sur l'île : il s'agit d'un patient évacué de Mayotte et qui présentait une comorbidité[98].

22 juin : reprise des liaisons aériennes

L'ensemble des liaisons aériennes (dont le tourisme) reprend dès le . Dans la semaine qui suit, on observe une augmentation relative et logique du nombre de cas importés.

12 août : découverte des premiers foyers

La presse annonce le qu'une enquête sanitaire a établi qu'un mariage ayant eu lieu le a participé à l'apparition d'un foyer. Parmi les convives, on trouvait des agents communaux de mairie annexe ainsi que des animateurs de centre de loisirs. Il est signalé dans la foulée l'apparition de plusieurs cas dans le quartier du Bas de La Rivière à Saint-Denis, toujours lié au rassemblement familial du [99].

Plusieurs écoles de Sainte-Clotilde voient leur rentrée scolaire reportée et les écoles fermées suite à la présence parmi le personnel de cas de Covid et personnes contact. Ce foyer de contagion a entraîné la fermeture de 24 écoles de Sainte-Clotilde[100].

20 août : nouveau pic épidémique, personnel du CHU contaminé

Dans la semaine du , les contaminations sont en hausse constante. Le jeudi , 51 cas dépistés sont comptabilisés pour cette unique journée[101]. Cinq membres du personnel du CHU ont été contaminés suite à une prise en charge rapide d'un patient non dépisté, mettant en cause les modalités d'admission en unité Covid[102]. De fait, le circuit Covid + n'a pu être respecté face à l'urgence, contaminant les lieux et personnels.

23 août : premier décès d'un réunionnais hors EVASAN

Un premier décès au CHU de La Réunion des suites de la Covid est survenu dans la nuit du 23 au . Les autres décès survenus précédemment étaient imputés à une comorbidité[103].

29 août : Nouveau décès

Un second décès autochtone lié à la Covid est annoncé par l'ARS[104]. Dans le respect de la volonté de la famille, aucune information supplémentaire n'est apportée mais plusieurs rumeurs dans les médias[105] parlent d'une personne de 27 ans.

En parallèle, Santé publique France annonce que le seuil d'alerte a été dépassé à la Réunion[106]

30 août : Troisième décès hors EVASAN et dépassement du seuil d'alerte

Un troisième décès d'une personne de 85 ans lié à la Covid est annoncé par l'ARS[107].

16 septembre : plus de 3 000 cas

Alors que la courbe de contaminations semble atteindre un plateau, le total des contaminations est de 3002 le . On compte huit décès des suites du Covid-19. Entre août et septembre, le nombre d'admissions en hôpital reste stable[108].

Seuls 16% des cas demeurent importés, confirmant la thèse des contaminations locales[109].

Fin octobre 2020 : près de 5 000 cas, annonce d'un second confinement national

Au , la barre des 5 000 cas est largement dépassée, le nombre de décès est de 24 au (incluant les EVASAN), essentiellement des personnes de plus de 60 ans.

Le soir du , lors d'une intervention retransmise à la télévision, le Président de la République Emmanuel Macron exprime le souhait d'enrayer l'épidémie avec des mesures fortes. Les hôpitaux font face à une saturation des lits et le Président déclare : « Quoi que nous fassions, 9000 patients seront en réanimation à la mi-novembre. Nous nous organisons pour y faire face »[110].

Dans la foulée, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, émet des réserves liées à la situation maîtrisée du virus sur l'île, quant à appliquer des mesures aussi drastique que sur le continent. En effet, lors de son allocution, Emmanuel Macron indique laisser une marge de d'appréciation et de décision aux préfets des outre-mers, concernant le confinement[111].

Le , le Premier Ministre Jean Castex annonce que seule la Martinique sera à nouveau confinée, permettant aux autres départements ultramarins de préserver une vie socio-économique et une liberté de circulation, dans le respect des consignes sanitaires[112].

Le préfet de La Réunion annonce le soir même que le département ne sera pas confiné vendredi à minuit, sur la base d'une situation sanitaire sous contrôle. Il assure en revanche qu'aucun relâchement ne sera toléré au titre des mesures restrictives prises le [113].

Fin novembre 2020 : dépassement de la barre des 8 000 cas

Au il y a 8 054 cas dont 40 décès[114].

Fin décembre 2020 : dépassement de la barre des 9 000 cas

Au il y a 9 037 cas dont 42 décès[115].

Fin janvier 2021 : dépassement de la barre des 10 000 cas

Au il y a 10 194 cas dont 46 décès[116].

Fin février 2021 : dépassement de la barre des 13 000 cas

Au il y a 13 125 cas dont 59 décès[117].

Références

  1. a b et c (en) « Coronavirus Dashboard », sur ncov2019.live (consulté le 16 janvier 2021)
  2. « http://www.reunion.gouv.fr/point-de-situation-du-05-09-2020-113-nouveaux-cas-a7153.html »
  3. « Epidémie de dengue à La Réunion : Intensification de la circulation de la dengue dans l’île », sur www.lareunion.ars.sante.fr (consulté le 25 mars 2020)
  4. « Coronavirus : actualité et conduite à tenir », sur www.lareunion.ars.sante.fr (consulté le 24 mars 2020)
  5. « Contre la propagation du covid-19 : Saint-Denis ferme ses marchés forains », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 24 mars 2020)
  6. « Une nouvelle augmentation : Epidémie de dengue : 253 nouveaux cas en une semaine », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 25 mars 2020)
  7. « Coronavirus : à La Réunion, on se bat aussi contre la dengue », sur RTL.fr (consulté le 27 mars 2020)
  8. « L’inquiétude monte à La Réunion, où le coronavirus progresse vite », sur www.20minutes.fr (consulté le 24 mars 2020)
  9. a b et c « Covid-19 : 94 cas à la Réunion dont un enfant », sur Clicanoo.re (consulté le 25 mars 2020)
  10. « Coronavirus: La Réunion tente de se préparer à la vague », sur Le Point, (consulté le 3 avril 2020)
  11. a et b « Coronavirus : 15 jours de confinement, 281 cas confirmés, 40 guérisons... le point ce mercredi [SYNTHESE] », sur Réunion la 1ère (consulté le 1er avril 2020)
  12. « Coronavirus : du monde dans les rues de Saint-Pierre en plein confinement », sur Réunion la 1ère (consulté le 21 avril 2020)
  13. Les services de l’Etat à La Réunion, « Plan de dé-confinement à La Réunion », sur www.reunion.gouv.fr, (consulté le 18 mai 2020)
  14. « « Phase 2 » du déconfinement : lycées, restaurants, cinémas, salles de sport… ce qui peut rouvrir et ce qui restera fermé », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mai 2020)
  15. « A partir de ce samedi : Port du masque obligatoire dans certains espaces publics non couverts », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 31 août 2020)
  16. Les services de l’Etat à La Réunion, « Mesure de lutte contre le coronavirus COVID 19 », sur www.reunion.gouv.fr, (consulté le 31 août 2020)
  17. « Coronavirus : heurts à La Réunion par crainte d'un débarquement de croisiéristes », sur Le Point, (consulté le 21 mars 2020)
  18. « Épidémie de coronavirus (actualisé) : Deux nouveaux paquebots accostent à La Réunion, l'inquiétude grandit sur les quais », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 21 mars 2020)
  19. a et b « Coronavirus : à La Réunion, les médecins réclament des mesures », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 21 mars 2020).
  20. Amandine Dolphin, « Un premier cas de coronavirus confirmé à La Réunion », sur Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion (consulté le 21 mars 2020)
  21. Décret no 2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19, (lire en ligne)
  22. « [LIVE] "Ce n'est pas le virus qui circule, c'est nous qui le faisons circuler" : Coronavirus : la préfecture annonce 10 nouveaux cas avérés, 38 en tout à La Réunion », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 21 mars 2020)
  23. « Coronavirus : Jérôme Salomon lance un message d'avertissement aux Ultramarins qui rentrent dans les Outre-mer », sur Outre-mer la 1ère (consulté le 22 mars 2020)
  24. « Huguette Bello: "Il faut déployer la réserve sanitaire" », sur Linfo.re (consulté le 11 avril 2020)
  25. « Coronavirus à La Réunion: 2 gendarmes parmi les patients », sur Linfo.re (consulté le 22 mars 2020)
  26. a b et c « Covid-19 : 111 cas ce mercredi, la barre des 100 cas passée à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 25 mars 2020)
  27. « Masque obligatoire, rassemblements et sports collectifs interdits : le préfet de La Réunion prend de nouvelles mesures face à une situation sanitaire "préoccupante" », sur Réunion la 1ère (consulté le 21 août 2020)
  28. « [LIVE] 80 cas confirmés ce mercredi : Covid-19 : l'épidémie continue de flamber dans l'île », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 27 août 2020)
  29. « 20 foyers de contagion sont actifs : La Réunion passe la barre des 100 cas journaliers pour la première fois », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 4 septembre 2020)
  30. « Coronavirus : deux navires militaires déployés dans l'océan Indien et aux Antilles-Guyane pour une aide sanitaire (Macron) », sur Outre-mer la 1ère (consulté le 26 mars 2020)
  31. Ministère de la défense, « Covid-19 : lancement de l’opération Résilience », sur www.defense.gouv.fr, (consulté le 26 mars 2020)
  32. a et b « Coronavirus : Et si le « Mistral » C'était du vent !? », sur Mayotte la 1ère (consulté le 2 avril 2020)
  33. « Le porte-hélicoptère Mistral est dans le lagon de Mayotte », sur Mayotte la 1ère (consulté le 4 avril 2020)
  34. « Le député Mansour Kamardine testé positif au COVID-19 », sur Mayotte la 1ère (consulté le 4 avril 2020)
  35. « La Réunion face au coronavirus covid-19 », sur www.reunion.gouv.fr, (consulté le 21 mars 2020)
  36. « Coronavirus : des supermarchés réservent des horaires aux personnes à risques », sur Réunion la 1ère (consulté le 21 mars 2020)
  37. « Coronavirus : la Chambre d'Agriculture de La Réunion demande aux maires de maintenir les marchés forains », sur Réunion la 1ère (consulté le 21 mars 2020)
  38. « Coronavirus: La Région débloque 1 million d’euros pour les personnes fragiles », sur Linfo.re (consulté le 21 mars 2020)
  39. « Le Port : Un laboratoire organise des dépistages "drive" à même le parking », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 25 mars 2020)
  40. « La Corée du Sud contre l'épidémie avec un dépistage de masse et de l'innovation », sur Les Echos, (consulté le 25 mars 2020)
  41. « Coronavirus : amplification des dépistages et mise en place du "COVID Drive" », sur Réunion la 1ère (consulté le 27 mars 2020)
  42. Charlotte Molina, « Coronavirus : Opération de désinfection des rues ce matin à St-André », sur Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion (consulté le 14 avril 2020)
  43. « Bernard-Alex Gaüzère: "La meilleure désinfection c’est le soleil" », sur Linfo.re (consulté le 14 avril 2020)
  44. « Bernard-Alex Gaüzère - Biographie, publications (livres, articles) », sur www.editions-harmattan.fr (consulté le 14 avril 2020)
  45. « A la Réunion, il est désormais interdit d'emporter de l'alcool à partir de 17 heures », sur Libération.fr (consulté le 18 avril 2020)
  46. « Confinement renforcé : Fermeture des magasins et centres commerciaux à 19h à compter du 10 avril », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 11 avril 2020)
  47. « Coronavirus : l’ARS lance un appel aux professionnels de santé volontaires », sur Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, (consulté le 11 avril 2020)
  48. « Les forces de l'ordre déployées pour faire respecter le confinement en ce week-end de Pâques », sur Réunion la 1ère (consulté le 12 avril 2020)
  49. « Fêter Pâques malgré le confinement », sur Linfo.re (consulté le 12 avril 2020)
  50. « Coronavirus : aucun nouveau cas ce mercredi, 390 cas au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 15 avril 2020)
  51. « [LIVE] 90 nouveaux cas Covid-19 confirmés à La Réunion : Jacques Billant : "je prendrai ma décision pour le Grand Raid la semaine prochaine" », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 4 septembre 2020)
  52. « Maintien ou pas des courses : Le président du Grand Raid a demandé une audience au préfet », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 4 septembre 2020)
  53. « La Réunion compte 45 cas dont 3 autochtones, 7 malades du coronavirus déclarés dans la nuit », sur Clicanoo.re (consulté le 21 mars 2020)
  54. « [LIVE - VIDEO/PHOTOS] "La situation va continuer à s'aggraver" dit le ministre de la Santé : Deux nouveaux cas de coronavirus à La Réunion, 47 au total », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 21 mars 2020)
  55. « Coronavirus : 17 nouveaux cas pour un total de 64 cas confirmés, le point sur la situation ce dimanche », sur Réunion la 1ère (consulté le 22 mars 2020)
  56. « Coronavirus : 6 nouveaux cas confirmés ce lundi, pour un total de 71 cas à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 23 mars 2020)
  57. « La Réunion lutte contre le coronavirus : 75 cas confirmés, confinement pour tous, quatorzaine pour les voyageurs de retour de métropole », sur Réunion la 1ère (consulté le 24 mars 2020)
  58. « Covid-19 : 115 cas, les masques défectueux remplacés d'ici vendredi (SYNTHESE) », sur Réunion la 1ère (consulté le 26 mars 2020)
  59. « 14 cas autochtones : 20 nouveaux cas de Covid-19 à La Réunion, le bilan monte à 135 cas », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 26 mars 2020)
  60. « Coronavirus : 20 nouveaux cas confirmés, soit un total de 135 à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 26 mars 2020)
  61. « [LIVE] 11ème jour de confinement : 145 cas de coronavirus à La Réunion, dont 108 importés », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 27 mars 2020)
  62. « Coronavirus : 10 nouveaux cas confirmés ce vendredi, soit un total de 145 à La Réunion... le point sur la situation », sur Réunion la 1ère (consulté le 27 mars 2020)
  63. « Coronavirus : 207 cas confirmés à La Réunion, avec 24 nouveaux cas ce dimanche », sur Réunion la 1ère (consulté le 29 mars 2020)
  64. « Coronavirus : 17 nouveaux cas confirmés ce lundi, soit un total de 224 cas à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 30 mars 2020)
  65. « Coronavirus : 23 nouveaux cas confirmés à La Réunion, 247 cas au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 31 mars 2020)
  66. « Covid-19: 27 nouveaux cas confirmés, 308 au total à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 2 avril 2020)
  67. « Coronavirus : 18ème jour de confinement, 321 cas confirmés à La Réunion, dont 2 cas autochtones [SYNTHESE] », sur Réunion la 1ère (consulté le 3 avril 2020)
  68. « Coronavirus : 13 nouveaux cas confirmés, soit au total 334 cas à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 4 avril 2020)
  69. « Coronavirus : 10 nouveaux cas confirmés à La Réunion, soit un total de 344 cas », sur Réunion la 1ère (consulté le 5 avril 2020)
  70. « Covid-19: 5 nouveaux cas, 349 au total à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 6 avril 2020)
  71. « Covid-19: 9 personnes ont quitté leur quatorzaine, la préfecture tape du poing sur la table », sur Réunion la 1ère (consulté le 6 avril 2020)
  72. « Covid-19: 9 nouveaux cas, 358 cas au total à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 7 avril 2020)
  73. « Coronavirus : 4 nouveaux cas confirmés ce mercredi, soit un total de 362 cas à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 8 avril 2020)
  74. « Coronavirus : 14 nouveaux cas confirmés ce jeudi, soit un total de 376 cas à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 9 avril 2020)
  75. « Coronavirus : 6 nouveaux cas confirmés ce vendredi, soit un total de 382 à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 10 avril 2020)
  76. « Six nouveaux cas de coronavirus à La Réunion, pas de nouveaux cas en Ehpad, 388 cas au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 11 avril 2020)
  77. « Un nouveau cas de coronavirus recensé à La Réunion ce dimanche, 389 cas au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 12 avril 2020)
  78. « Deux nouveaux cas de coronavirus recensés à La Réunion, soit 391 cas au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 13 avril 2020)
  79. « Aucun nouveau cas de coronavirus à La Réunion ce mardi, une première depuis l'apparition du virus dans l'île », sur Réunion la 1ère (consulté le 14 avril 2020)
  80. « Premières sorties de quatorzaine pour 141 voyageurs testés négatifs au Covid-19 », sur Réunion la 1ère (consulté le 15 avril 2020)
  81. « Coronavirus : actualité et conduite à tenir », sur www.lareunion.ars.sante.fr (consulté le 15 avril 2020)
  82. « La barre des 400 cas franchie à La Réunion », sur Linfo.re (consulté le 17 avril 2020)
  83. « Coronavirus : 8 nouveaux cas confirmés ce vendredi, soit un total de 402 cas à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 17 avril 2020)
  84. « Cinq nouveaux cas de coronavirus confirmés à La Réunion, soit 407 cas au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 18 avril 2020)
  85. « Coronavirus à La Réunion : 8 nouveaux cas confirmés pour un total de 402 cas », sur Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, (consulté le 18 avril 2020)
  86. « Un nouveau cas de coronavirus confirmé à La Réunion, soit 408 cas au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 19 avril 2020)
  87. « Deux nouveaux cas de coronavirus confirmés à La Réunion, soit 410 cas au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 21 avril 2020)
  88. « Coronavirus : Zéro cas ce mercredi, "le virus circule peu sur le territoire" », sur Clicanoo.re,
  89. « L'épidémie de dengue continue sa progression », sur Clicanoo.re,
  90. « Deux nouveaux cas de coronavirus confirmés à La Réunion, soit 412 cas au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 23 avril 2020)
  91. « Coronavirus : 5 nouveaux cas confirmés ce samedi, soit au total 417 cas à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 25 avril 2020)
  92. « Un nouveau cas de coronavirus confirmé à La Réunion, soit 418 cas au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 27 avril 2020)
  93. « Trois nouveaux cas de coronavirus confirmés à La Réunion, 420 cas au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 29 avril 2020)
  94. « Un patient comorien évacué à La Réunion : le seul nouveau cas de coronavirus confirmé ce samedi, 423 au total », sur Réunion la 1ère (consulté le 2 mai 2020)
  95. « Coronavirus à La Réunion: 0 nouveau cas, 5 évacuations sanitaires », sur Linfo.re (consulté le 14 mai 2020)
  96. « Coronavirus : premier décès à La Réunion. Il s'agit d'un patient mahorais évacué au CHU Nord. », sur Réunion la 1ère (consulté le 20 mai 2020)
  97. « COVID-19 - Point de situation à La Réunion », sur www.lareunion.ars.sante.fr (consulté le 21 mai 2020)
  98. « Décès d’un jeune homme atteint du Covid-19 et arrivé par évacuation sanitaire de Mayotte », sur Réunion la 1ère (consulté le 26 juin 2020)
  99. « Coronavirus : le premier cluster de La Réunion est lié à un mariage qui a eu lieu à Saint-Denis, le 29 juillet », sur Réunion la 1ère (consulté le 20 août 2020)
  100. « « Jusqu’à quand va-t-on devoir porter le masque ? » : rentrée scolaire par temps de Covid à La Réunion », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 août 2020)
  101. « 51 nouveaux cas de coronavirus confirmés et trois nouveaux clusters recensés ce jeudi à La Réunion », sur Réunion la 1ère (consulté le 21 août 2020)
  102. « Comment le personnel du CHU Nord a été contaminé au Covid-19 ? », sur Réunion la 1ère (consulté le 23 août 2020)
  103. « Covid-19 : décès d’un Réunionnais hospitalisé en réanimation », sur Réunion la 1ère (consulté le 24 août 2020)
  104. Les services de l’Etat à La Réunion, « Point de situation du 29/08/2020 : 70 nouveaux cas confirmés », sur www.reunion.gouv.fr, (consulté le 31 août 2020)
  105. OK, « Un jeune homme de 27 ans atteint du Covid-19 décède au CHU », sur Clicanoo.re (consulté le 31 août 2020)
  106. « Un taux d'incidence de 51,9 : Santé publique France : La Réunion dépasse le seuil d'alerte », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 31 août 2020)
  107. Les services de l’Etat à La Réunion, « Point de situation du 30/08/2020 : 77 nouveaux cas confirmés », sur www.reunion.gouv.fr, (consulté le 31 août 2020)
  108. « Coronavirus : 100 nouveaux cas ce mercredi, la barre des 3 000 contaminations franchie », sur Réunion la 1ère (consulté le 16 septembre 2020)
  109. « 100 nouveaux cas confirmés : Covid-19 : La Réunion dépasse la barre des 3.000 cas depuis le début de l'épidémie », sur Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, (consulté le 16 septembre 2020)
  110. Mathilde Siraud, « Emmanuel Macron replonge le pays dans le confinement », sur Le Figaro.fr, (consulté le 29 octobre 2020)
  111. « Le reconfinement ne sera pas appliqué à La Réunion comme en métropole, annonce le préfet », sur Réunion la 1ère (consulté le 29 octobre 2020)
  112. « En Outre-mer, le confinement ne sera appliqué qu'en Martinique, annonce Jean Castex », sur Europe 1 (consulté le 5 novembre 2020)
  113. Antoine Sanchez-Operiol, «À minuit ce soir, La Réunion ne sera pas confinée », sur Le Quotidien de la Réunion (consulté le 5 novembre 2020)
  114. « Coronavirus COVID-19 à La Réunion : 114 nouveaux cas confirmés du 28 novembre au 30 novembre », sur Préfet de la Réunion,
  115. « Coronavirus : 69 nouveaux cas les 31 décembre et 1er janvier », sur Réunion la 1ère,
  116. « Coronavirus COVID-19 à La Réunion : 198 nouveaux cas confirmés du 30 janvier au 1er février 2021 », sur Préfet de la Réunion,
  117. « Coronavirus à La Réunion : la situation sanitaire se dégrade, le nombre de cas continue d’augmenter », sur Préfet de la Réunion,

Articles connexes

What is wikifr.info Wiki est la principale source d'information sur Internet. Il est ouvert à tout utilisateur. Un wiki est une bibliothèque publique et multilingue.

La base de cette page est sur Wikipedia. Texte disponible sous CC BY-SA 3.0 Unported License.

Wikipedia® est une marque déposée de Wikimedia Foundation, Inc., une organisation à but non lucratif. wikifr.info est une société indépendante et non affiliée à la Wikimedia Foundation.

E-mail: ivanovalik@yahoo.com