wikifr.info

Olivier Krumbholz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre

Olivier Krumbholz
Olivier Krumbholz, le 24 mai 2014
Olivier Krumbholz, le 24 mai 2014
Fiche d’identité
Nationalité française
Naissance (62 ans)
Lieu Longeville-lès-Metz
Poste Entraîneur
Situation en club
Club actuel Drapeau : France France féminine
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1976-1986 Drapeau : France SMEC Metz
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
1983 Drapeau : France France 9 (?)[1]
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Stat
1986-1995 Drapeau : France ASPTT Metz
1992-1998 Drapeau : France France féminine junior
1998-2013 Drapeau : France France féminine
2016- Drapeau : France France féminine
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Olivier Krumbholz, né le à Longeville-lès-Metz est un ancien handballeur international français reconverti entraîneur. À partir de 1998, Il remporte aux commandes de l'équipe de France féminine de handball, dix médailles dans les grands tournois internationaux (championnats d'Europe, du monde et Jeux olympiques) dont deux titres mondiaux à quatorze années d'écart, en 2003 et en 2017 ; il mène également la sélection en finale des Jeux olympiques de Rio en 2016, et remporte le championnat d'Europe en 2018.

Biographie

Olivier Krumbholz évolue pendant dix saisons en championnat de France de Nationale 1A avec le Stade messin étudiants club (SMEC)[2] où il joue notamment avec ses frères Jean-Paul et Pierre. En 1983, il est sélectionné à 9 reprises en équipe de France[1]. Le professionnalisme n'existant alors pas au handball, il est comme beaucoup d'autres joueurs professeur d'EPS[3].

En 1986, à seulement 28 ans, il renonce à sa carrière de joueur pour devenir l'entraîneur de l'équipe féminine de l'ASPTT Metz[4]. Promu en Nationale 1A, il conduit le club messin en finale de la Coupe de France en 1987 puis fait de l'ASPTT Metz le meilleur club français du tournant des années 1990 avec cinq Championnats de France remportés entre 1989 et 1995 ainsi que deux Coupes de France glanées en 1990 et 1994. Il quitte le club en 1995.

Appelé à la direction de l'équipe de France féminine junior de 1992 à 1998, il succède en janvier 1998 à Carole Martin comme entraîneur national de l'équipe de France féminine jusqu'en juin 2013. Sous sa direction, l'équipe de France féminine est tout d'abord finaliste des championnats du monde 1999, puis remporte son premier titre mondial en 2003, et dispute encore deux finales planétaires, en 2009 et en 2011. Olivier Krumbholz est écarté de l'équipe de France en 2013.

Il revient entraîner les Bleues en , succédant à Alain Portes, remercié par la fédération[5]. Il permet ainsi aux Françaises de remporter leur première médaille olympique, l'argent, aux Jeux olympiques de 2016. Les Bleues, sont ensuite médaillées de bronze au championnats d'Europe 2016, puis sont sacrées championnes du monde 2017, un deuxième titre planétaire à quatorze années d'écart pour Olivier Krumbholz. En 2018, il mène l'équipe de France à la victoire des championnats d'Europe 2018, qui se déroulent en France. Les Bleues sont ainsi directement qualifiées pour les Jeux olympiques de 2020, sans devoir en passer par le tournoi qualificatif.

Vie privée

Il est l'époux de Corinne Krumbholz, ancienne internationale et capitaine de l'équipe de France féminine de handball, dont il fut notamment l'entraîneur à l'ASPTT Metz[6].

Palmarès

Joueur

  • 9 sélections en équipe de France A[1]

Entraîneur de club

Entraîneur de l'Équipe de France féminine

  • Médaille d'or, monde Champion du monde en 2003 et 2017.
  • Médaille d'or, Europe Champion d'Europe en 2018
  • Médaille d'argent, Jeux olympiques Vice-champion olympique en 2016.
  • Médaille d'argent, monde Vice-champion du monde en 1999, 2009 et 2011.
  • Médaille de bronze, Europe Médaillé de bronze en championnat d'Europe en 2002, 2006 et 2016.

Il totalise[Quand ?] 413 matches (254 victoires, 15 nuls, 144 défaites).

Distinctions individuelles

Notes et références

  1. a b et c « Liste des internationaux de l'équipe de France (jusqu'en 2002) », sur Archives de l'Eurotournoi (consulté le 5 août 2020)
  2. « Olivier Krumbholz au tir sous le maillot du SMEC en 1978 », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 145,‎ , p. 52 (lire en ligne, consulté le 16 janvier 2019)
  3. « A bout portant avec... Olivier Krumbholz », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 200,‎ (lire en ligne, consulté le 5 août 2020)
  4. « Présentation de la saison 86/87 de Nationale 1A féminine », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 222,‎ (lire en ligne, consulté le 5 août 2020)
  5. « Hand: Olivier Krumbholz rappelé pour guider les Françaises vers Rio », sur lamontagne.fr, (consulté le 25 janvier 2016)
  6. « L'Entretien du Lundi - Corinne Krumbholz : « Une révolution » », Fédération française de handball (consulté le 7 juin 2013)
  7. Décret du 31 décembre 2020 portant promotion et nomination
What is wikifr.info Wiki est la principale source d'information sur Internet. Il est ouvert à tout utilisateur. Un wiki est une bibliothèque publique et multilingue.

La base de cette page est sur Wikipedia. Texte disponible sous CC BY-SA 3.0 Unported License.

Wikipedia® est une marque déposée de Wikimedia Foundation, Inc., une organisation à but non lucratif. wikifr.info est une société indépendante et non affiliée à la Wikimedia Foundation.

E-mail: ivanovalik@yahoo.com