wikifr.info

Manoir d'Inthéville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Manoir d'Inthéville
Image dans Infobox.
Le corps de logis et la chapelle du manoir d'Inthéville.
Présentation
Type
Construction
XIIIe siècle (chapelle)Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Inscrit MH (partie en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

Le manoir d'Inthéville ou la Cour d'Inthéville est une ancienne demeure fortifiée, du XIIIe siècle, remaniée à plusieurs reprises, qui se dresse sur la commune de Fermanville dans le département de la Manche, en région Normandie.

Le manoir — représentatif des grandes exploitations agricoles seigneuriales du Nord-Cotentin — fait l’objet d’une inscription partielle au titre des monuments historiques par arrêté du . Sont inscrits : les façades et les toitures du logis et de l'ensemble des communs, y compris la charretterie et la tour de défense nord-est et la chapelle en totalité[1].

Localisation

Le manoir est situé au hameau d'Inthéville, à 1,1 kilomètre au nord-est de l'église Saint-Martin de Fermanville, dans le département français de la Manche.

Historique

Façade extérieure nord du manoir d'Inthéville.

Le manoir d'Inthéville aurait été construit au XIIIe siècle pour remplacer le Castel de la Mondrée, un précédent château situé à l'extrémité ouest de l'anse de la Mondrée et qui aurait été détruit par la mer en 900[2],[3]. Le seul vestige de ce manoir est la chapelle, dédiée à saint Étienne et sainte Madeleine.

Le corps de logis actuel date de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle, bâti sous l'impulsion de la famille de Pirou, seigneurs de Fermanville depuis le début du XIVe siècle[4].

Fermanville passe ensuite dans le patrimoine de la famille Davy. Pierre Davy, premier marquis d'Amfreville, réside à la Cour d'Inthéville dont il ferme la cour sur ses trois côtés par des bâtiments d'exploitation en 1643[5]. Ses fils s'illustreront dans la marine de Louis XIV, notamment Charles-François Davy d'Amfreville, lieutenant général des armées navales du Roi[5].

En 1739, le mariage d'Anne Davy, nièce de Charles-François, est célébré dans la chapelle d'Inthéville[6]. Celle-ci est saccagée par les gardes nationaux de Saint-Pierre-Église pendant la Révolution française[7].

La façade principale du corps de logis est réaménagée au cours du XIXe siècle, afin d'ordonner les fenêtres[5].

Pendant la Première Guerre mondiale, des troupes en garnisons ont endommagé l'autel baroque de la chapelle[6].

À la fin du XXe siècle, le manoir a été brièvement aménagé en gîte de France.

Description

Allée conduisant au manoir.

La Cour d'Inthéville, dont les bâtiments les plus anciens dateraient de la fin du XVIe siècle[8], est représentative des grandes exploitations agricoles seigneuriales du Nord-Cotentin[1]

L'ensemble des bâtiments — construits en granite rose de Fermanville — forme une cour carrée fermée : le corps de logis côté est, les bâtiments d'exploitation côtés nord, ouest et sud. L'accès à la cour s'effectue à travers la bâtiment ouest, au moyen de deux grandes portes cintrées.

Le corps de logis est un bâtiment d'environ 28 mètres de long sur 9 mètres de larges. Il comporte deux étages et son toit — à l'origine entièrement couvert de schiste bleu — est incliné à environ 45°. Les sept fenêtres de la façade principale sont régulièrement ordonnées, résultat d'un réaménagement du XIXe siècle. Côté cour, une aile carrée au toit pyramidal est jointe au bâtiment principal du logis par une tour polygonale au toit pointu, servant d'escalier[5]. Côté jardin, la façade a gardé son style original du XVe siècle, dont une fenêtre Renaissance aux moulures prismatiques[4]. Les lucarnes des communs sont surmontées par des frontons en arrondis.

Les vastes caves auraient été le débouché d'un tunnel menant au château de Saint-Pierre-Église[5].

La chapelle datant du XIIIe siècle est accolée au nord du manoir. Elle comporte des éléments de styles roman, gothique et Renaissance[2].

À l'angle nord-est se trouve une tour circulaire, possible vestige d'une précédente enceinte[4].

Notes et références

  1. a et b « Manoir d'Inthéville », notice no PA50000023, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. a et b Ingouf-Knocker 1999, p. 84.
  3. Pithois 1974, p. 71.
  4. a b et c Ingouf-Knocker 1999, p. 83.
  5. a b c d et e Pithois 1974, p. 70.
  6. a et b Ingouf-Knocker 1999, p. 85.
  7. Ingouf-Knocker 1999, p. 33.
  8. Norbert Girard et Maurice Lecœur, Trésors du Cotentin : Architecture civile & art religieux, Mayenne, Éditions Isoète, , 296 p. (ISBN 978-2-9139-2038-5), p. 138.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Paul Ingouf-Knocker, Fermanville : Commune du Cotentin, Lassy, Paoland Connaissance, coll. « Recouvrance », , 128 p. (ISBN 2-910967-15-8).
  • Claude Pithois, Le Val de Saire, Coutances, Arnaud-Bellée, , 168 p. (lire en ligne).

Articles connexes

Liens externes

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :
What is wikifr.info Wiki est la principale source d'information sur Internet. Il est ouvert à tout utilisateur. Un wiki est une bibliothèque publique et multilingue.

La base de cette page est sur Wikipedia. Texte disponible sous CC BY-SA 3.0 Unported License.

Wikipedia® est une marque déposée de Wikimedia Foundation, Inc., une organisation à but non lucratif. wikifr.info est une société indépendante et non affiliée à la Wikimedia Foundation.

E-mail: ivanovalik@yahoo.com