wikifr.info

Lord de Theizé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Lord de Theizé
Guillon CDN La Baule 2013.jpg
Informations
Espèce
Race
Couleur
Sexe
Date de naissance
Lieu de naissance
Date de décès
Lieu de décès

Lord de Theizé ( - ) est un cheval hongre Selle français de saut d'obstacles, médaille d'argent aux Jeux équestres mondiaux de 2010 puis aux Championnats d'Europe de saut d'obstacles 2011, avec Olivier Guillon. Ce cheval au physique atypique, très compliqué en début de carrière, n'était pas pressenti pour devenir un grand champion. Monté à sept ans par Gilles Bertrán de Balanda, il rencontre longtemps des problèmes d'anxiété, de peur, d'équilibre et de galop. Cependant, il est aussi très respectueux des barres et particulièrement rapide. Olivier Guillon le travaille, puis le révèle au plus haut niveau en 2008 et 2009. Lord de Theizé permet à son cavalier d'intégrer l'équipe de France de saut d'obstacles, et décroche de nombreux titres internationaux jusqu'en 2013. Il est mis en semi-retraite en , puis en retraite totale en . Il est euthanasié en raison des suites d'un accident vasculaire cérébral le .

Histoire

Olivier Guillon montant Lord de Theizé à Équita'Lyon 2010.

Son nom est théoriquement « Lord de Theizé », mais il est souvent nommé « Lord de Theize » ; aussi, les deux noms sont acceptés[É 1]. Il naît le chez Marie Francillard[1] dans son élevage de Theizé, en France, d'où son nom[2]. Il est repéré comme jeune cheval pendant la Grande semaine de Fontainebleau par Jimmy Jean, qui s'en porte acquéreur[2].

Entraînement et premières compétitions

Ce hongre débute sur le cycle classique l'année de ses 5 ans, sous la selle de Bruno Montginoux[GP 1]. Cette même année, en 2004, Édith Mézard, une couturière et brodeuse installée dans le hameau de Lumières sur la commune de Goult, dans le Vaucluse, en fait l'acquisition après l'avoir repéré en concours, sans imaginer que ce cheval puisse devenir un crack[2]. Lord de Theizé reste sa propriété jusqu'à sa mort[3].

De 6 à 7 ans, il est monté par Jimmy Jean[GP 1]. Fin , il fait une crise de coliques et doit être transporté à l'École nationale vétérinaire de Lyon en pleine nuit, ce qui permet de le sauver[2]. Gilles Bertrán de Balanda et sa fille Inès le repèrent pendant l', et l'engagent sur ses premiers CSI* et CSI2* (concours de saut international une et deux étoiles)[GP 1]. Le hongre est cependant compliqué et rencontre beaucoup de problèmes. Il est anxieux, peureux, se précipite, a un équilibre très bas, un mauvais galop, et se décale à droite. Aussi, Lord de Theizé est confié à Olivier Guillon, qui détecte son potentiel[É 1], et le met au travail pour le mener au plus haut niveau. Il travaille notamment sur l'équilibre et les marques[GP 1]. Lord de Theizé débute sur de petites épreuves à 1,25 m et 1,30 m pour gagner en technique[É 1].

Saisons 2008 à 2011

Lord de Theizé est révélé l'année de ses 9 ans, lorsqu'il remporte une épreuve de vitesse à Cabourg, devant Flipper d'Elle[É 1]. Il reste malgré tout compliqué à travailler, Olivier Guillon ayant, entre autres, recours à de nombreux enrênements avant de pouvoir le monter en filet simple[É 1]. Ainsi, il doit régler des problèmes d'embouchure avant le Jumping international de France en 2009[É 2]. Leur 4e place dans cette compétition les font remarquer par Laurent Élias, le sélectionneur de l'équipe de France. À l'origine, ils étaient prévus comme réservistes pour les Championnats d'Europe de dressage et de saut d'obstacles 2009 à Windsor. C'est la blessure de la jument de Pénélope Leprevost qui a entraîné leur titularisation[GP 1].

Après deux mois sans sauter, Lord de Theizé et Olivier Guillon remportent le CSI4* de Comporta en [É 3],[É 4]. Ils décrochent une médaille d'argent par équipe aux Jeux équestres mondiaux de 2010, où Lord de Theizé répond bien aux ordres[É 5], et terminent à la 14e place en individuel[4]. Ils sont à nouveau médaillés d'argent aux Championnats d'Europe de saut d'obstacles 2011, à Madrid[5].

Saisons 2012 à 2014

En , le couple chute au milieu d'un triple, sans gravité[6]. Ils remportent le Grand Prix de Wiesbaden en [É 6], sont sélectionnés en équipe de France par Henk Nooren, et participent aux Jeux olympiques d'été de 2012. Seul couple français à accéder à la seconde manche de la finale individuelle, ils font partie des six couples cavaliers-cheval sans-faute à ce moment-là[É 7]. Ils font neuf points pendant la seconde manche[7] et terminent finalement à la 12e place[5], soit la meilleure performance française de ces Jeux[GP 1]. En 2013 et 2014, Lord de Theizé sort sur des épreuves plus modestes, remportant le Grand Prix à 1,45 m de Compiègne en , puis le CSI3* de Vichy en [GP 2]. Il signe une contre-performance au CSIO d'Aix-la-Chapelle en 2013[GP 1], et Olivier Guillon chute pendant le Jumping international de France en [8]. Lord de Theizé souffre en effet de maux de dos chroniques, qui compromettent sa carrière[GP 1].

Retraite

Lord de Theizé disparaît des pistes de concours à partir de . Olivier Guillon annonce une « pré-retraite » pour le hongre, qu'il conserve en tant que mascotte de son écurie. Il l'arrête progressivement en le travaillant sur le plat, avec des sorties en extérieur. Il le monte régulièrement et le place au pré jusqu'à sa retraite complète, afin que « le moral soit au beau fixe »[GP 3]. Le hongre est d'après lui heureux de pouvoir l'accompagner dans le camion sur les concours où il emmène ses chevaux en activité[9]. Après une dernière sortie au CSI2* de Marnes-la-Coquette en , il est officiellement mis à la retraite en décembre[10], sur la propriété d'Olivier Guillon à Breuilpont, en Normandie[11]. En , le hongre est victime d'un accident vasculaire cérébral[É 8]. Il était malade depuis un mois et demi, et d'après sa propriétaire, « a toujours donné cette impression de ne pas vouloir montrer qu’il ne se sent pas bien »[GP 4]. La décision a été prise en concertation entre la propriétaire, le cavalier et le vétérinaire de l'euthanasier, le au soir. Olivier Guillon annonce la mort de son cheval le lendemain matin sur les réseaux sociaux[GP 5].

Description

Olivier Guillon montant Lord de Theizé à Équita'Lyon 2010.

C'est un cheval hongre bai haut de 1,67 m, enregistré au stud-book du Selle français[5]. Olivier Guillon le décrit comme un cheval atypique (notamment dans son physique qui n'est pas typé pour le sport)[GP 5], avec beaucoup de caractère et de générosité[É 8]. Il peut se montrer inquiet, mais le cavalier insiste sur sa très grande gentillesse[GP 1]. À ses débuts, le galop de Lord de Theizé était « particulier, un peu à quatre temps, très saccadé » et très inconfortable[É 1]. Le hongre est cependant respectueux des barres[GP 1] et particulièrement rapide[12]. Sa propriétaire Édith Mézard évoque sa grande sensibilité, sa gentillesse, et le moral qu'il a conservé malgré diverses interventions vétérinaires pour blessure et maladie. Lord de Theizé a également la particularité d'être apeuré par les chevaux gris sur les paddocks[GP 4].

Palmarès

2009

2010

  • Mars : Vainqueur du CSI4* Comporta Atlantic Tour[5]
  • Mai : 4e du CSIO de Lumen[É 9].
  • Juin : 10e du CSI5* Grand Prix de Cannes à 1,60 m[L 1].
  • Octobre : Médaille d'argent par équipes aux Jeux équestres mondiaux. 5e en individuel[5].

2011

2012

L'année 2012 est celle où le hongre signe ses plus belles performances[GP 1]. Lord de Theizé remporte notamment 97 738 € sur le Global Champions Tour cette année-là[L 4].

2013

  • Septembre : Vainqueur du Grand Prix de Compiègne à 1,45 m[GP 2]

2014

  • Août : Vainqueur du CSI3* de Vichy[GP 2].

Origines

Lord de Theizé est un Selle français A[5], ce qui signifie qu'il ne compte pas d'ancêtres non-français dans son pedigree.

Origines de Lord de Theizé[13].
Père
Donald Rouge II
1991 -
Selle français
Bai, 1,66 m
Thoas du Theillet
1985 -
Selle français
Narcos II
1979 - 2009 SF
Fair Play III
Gemini
Icone
1974 SF
Night and Day
Tanagra G
Volga Rouge
1987 -
Selle français
Kouglof II
1976 SF
Nankin
Beloukia
Ardente B
1966 SF
Red Star II
Olga
Mère
Elisa de Theizé
1992 - 2004
Selle français
Bai foncé
Tolbiac des Halles
1985 - 2001
Selle français
Count Ivor
1975 - 1996 PS
Sir Ivor
Her Delight
Hispide
1973 SF
Beauséjour
Venue du Tot
Sandrine V
1984 - 2002
Selle français
Ivanoé
1974 - 1988 SF
Amarpour
Citadelle
Elisene
1970 SF
Mersebourg
Vitolina

Annexes

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Site du magazine L'Éperon

  1. a b c d e et f Bernard 2012.
  2. « LA BAULE 2009 - Olivier Guillon et Kevin Staut / Sport / Toutes les vidéos / Media - leperon.fr », (consulté le 30 août 2016).
  3. « COMPORTA 2010 - Olivier Guillon », (consulté le 30 août 2016).
  4. Béatrice Fletcher, « Podium franco-français à Comporta », (consulté le 30 août 2016).
  5. « LEXINGTON 2010 - Olivier Guillon », (consulté le 30 août 2016).
  6. Solène Lavenu, « CGT Wiesbaden: Olivier Guillon e(s)t un grand Lord », (consulté le 30 août 2016).
  7. Claire Feltesse, « Olivier Guillon : "j'ai dit à Lord : c'est la journée la plus importante de ta carrière !" / Saut d'obstacles / Sport / Accueil - leperon.fr », (consulté le 30 août 2016).
  8. a et b Mas et Feltesse 2016.
  9. Solène Lavenu, « Olivier Guillon quatrième à Lummen », (consulté le 30 août 2016).

Site de Grand Prix magazine

  1. a b c d e f g h i j et k « Lord de Theizé s'en est allé », sur le site du magazine Grand Prix magazine, (consulté le 30 août 2016).
  2. a b et c Marc Verrier, « CSI de Vichy : Lord de Theizé renoue avec la victoire », sur le site du magazine Grand Prix magazine, (consulté le 30 août 2016).
  3. Marie de Pellegars-Malhortie, « Lord de Theizé ne fera plus de concours - Olivier Guillon », Grand Prix magazine, (consulté le 30 août 2016).
  4. a et b Salim Ejaini, « Nous nous sommes battus, surtout Lord, Edith Mézard », sur GrandPrix-replay.com, (consulté le 30 août 2016).
  5. a et b Salim Ejnaini, « “Lord était la mascotte des écuries”, Olivier Guillon », sur Grand Prix magazine, (consulté le 30 août 2016).

Site du Longines Global Champions Tour

  1. (en) « CSI 5* - PRIX GENERALI » (consulté le 30 août 2016).
  2. (en) « Grand Prix de Cannes Massa Pneus, 1.60m » (consulté le 30 août 2016).
  3. (en) « Prix Generali, 1.50m » (consulté le 30 août 2016).
  4. (en) « Lord de Theize » (consulté le 30 août 2016).
  5. (en) « Class 2: Doha 2012 CSI5* 1.50m » (consulté le 30 août 2016).
  6. (en) « Class 3: Wiesbaden 2012 CSI5* 1.60m » (consulté le 30 août 2016).

Autres sources

  1. a b et c « Lord de Theizé », sur le site de la Fédération française d'équitation (consulté le 30 août 2016).
  2. a b c et d « Equitation : Olivier Guillon prend soin de Lord de Theizé pour Edith Mézard », sur le site du quotidien régional Paris Normandie/, (consulté le 30 août 2016).
  3. « Lord de Theizé s'en est allé », sur le site Equidia de la chaîne de télévision du PMU, (consulté le 30 août 2016).
  4. (en) « Horse Lord De Theize », sur le site de la Fédération équestre internationale (consulté le 30 août 2016).
  5. a b c d e f g h i j k l et m « Performances de Lord de Theizé », sur le site de la Fédération française d'équitation (consulté le 30 août 2016).
  6. « CSIW Leipzig: Olivier Guillon et lord de Theize vont bien! », sur le site jumpinews.com de la sarl Djumpco, (consulté le 30 août 2016).
  7. « Equitation : Steve Guerdat champion olympique - Les Jeux Olympiques 2012 », sur Francetv Sport, le portail sportif de France Télévisions/, (consulté le 30 août 2016).
  8. (en-GB) Jean-Sébastien Evrard, « France's Olivier Guillon, riding Lord de Theize, falls during the International jumping of France on May 18, 2014 in La Baule-Escoublac, western France », sur la banque d'images Getty Images, (consulté le 30 août 2016).
  9. (en) « Interview : Olivier Guillon "Lord de Theize is always very happy to get in the truck and go" », sur http://www.equnews.com/, (consulté le 30 août 2016).
  10. Ombeline Beato, « Lord de Theizé – Retraite sportive annoncée pour le champion », Equidia Life, (consulté le 30 août 2016).
  11. (it) Barbara Leoni, « Lord de Theizé va in pensione - Cavallo », sur Cavallo magazine, (consulté le 30 août 2016).
  12. a et b « Madrid : Guillon 1er, la France en tête », Cheval Magazine, (consulté le 30 août 2016).
  13. « Pedigree de Lord de Theize », Horsetelex (consulté le 30 août 2016).
Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 13 septembre 2016 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.
La version du 13 septembre 2016 de cet article a été reconnue comme « bon article », c'est-à-dire qu'elle répond à des critères de qualité concernant le style, la clarté, la pertinence, la citation des sources et l'illustration.
What is wikifr.info Wiki est la principale source d'information sur Internet. Il est ouvert à tout utilisateur. Un wiki est une bibliothèque publique et multilingue.

La base de cette page est sur Wikipedia. Texte disponible sous CC BY-SA 3.0 Unported License.

Wikipedia® est une marque déposée de Wikimedia Foundation, Inc., une organisation à but non lucratif. wikifr.info est une société indépendante et non affiliée à la Wikimedia Foundation.

E-mail: ivanovalik@yahoo.com