wikifr.info

Équipe de Croatie masculine de handball

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Croatie
Description de l'image Fédération croate de handball logo.svg.
Information
Fédération Hrvatski rukometni savez
Entraîneur Drapeau : Croatie Hrvoje Horvat (de)[1]
Surnom Kauboji (Les Cowboys)
Capitaine Domagoj Duvnjak
Meilleur marqueur Mirza Džomba (719)
Plus capé Igor Vori (246)
Jeux olympiques
Participations 5 (1re participation en 1996)
Meilleur résultat Médaille d'or, Jeux olympiques (1996, 2004)
Championnat du monde
Participations 14/16 (1re participation en 1995)
Meilleur résultat Médaille d'or, monde (2003)
Championnat d'Europe
Participation 14/14 (1re participation en 1994)
Meilleur résultat Médaille d'argent, Europe (2008, 2010, 2020)

Maillots

Team colours
Kit body CRO08Away.png
Team colours
Kit right arm redshoulders.png
Team colours
Team colours

Domicile

Kit left arm whiteshoulders.png
Team colours
Kit body CROHT.png
Team colours
Kit right arm whiteshoulders.png
Team colours
Team colours

Extérieur

Dernière mise à jour : 28 janvier 2021.

L'équipe de Croatie masculine de handball représente la fédération croate de handball lors des compétitions internationales de handball, notamment aux Jeux olympiques,aux Championnats du monde et aux Championnats d'Europe .

Héritière d'une Yougoslavie qui a constitué un modèle pour le handball, la Croatie est notamment double championne olympique (1996 et 2004) et championne du monde en 2003 mais n'a jamais remporté de titre européen malgré 6 médailles remportées.

Palmarès

Jeux olympiques

Championnats du monde

Championnats d'Europe

Jeux méditerranéens

Parcours détaillé

Jeux olympiques
Édition Rang
Drapeau : Espagne Barcelone 1992 non qualifiable[2]
Drapeau : États-Unis Atlanta 1996 Médaille d'or, Jeux olympiques Champion
Drapeau : Australie Sydney 2000 Non qualifié
Drapeau : Grèce Athènes 2004 Médaille d'or, Jeux olympiques Champion
Drapeau : Chine (République populaire de) Pékin 2008 4e place
Drapeau : Royaume-Uni Londres 2012 Médaille de bronze, Jeux olympiques 3e place
Drapeau : Brésil Rio de Janeiro 2016 5e place
Drapeau : Japon Japon 2020 Non qualifié
Total 5/6
Championnats d'Europe
Édition Rang
Drapeau : Portugal Portugal 1994 Médaille de bronze, Europe 3e place
Drapeau : Espagne Espagne 1996 5e place
Drapeau : Italie Italie 1998 8e place
Drapeau : Croatie Croatie 2000 6e place
Drapeau : Suède Suède 2002 16e place
Drapeau : Slovénie Slovénie 2004 4e place
Drapeau : Suisse Suisse 2006 4e place
Drapeau : Norvège Norvège 2008 Médaille d'argent, Europe Vice-champion
Drapeau : Autriche Autriche 2010 Médaille d'argent, Europe Vice-champion
Drapeau : Serbie Serbie 2012 Médaille de bronze, Europe 3e place
Drapeau : Danemark Danemark 2014 4e place
Drapeau : Pologne Pologne 2016 Médaille de bronze, Europe 3e place
Drapeau : Croatie Croatie 2018 5e place
Drapeau : Autriche/Drapeau : Norvège/Drapeau : Suède Autr., Norv. et Suède 2020 Médaille d'argent, Europe Vice-champion
Drapeau : Hongrie/Drapeau : Slovaquie Hongrie et Slovaquie 2022 Qualifiée
Total 13/13 (+1)
Championnats du monde
Édition Rang
Drapeau : Suède Suède 1993 non qualifiable[2]
Drapeau : Islande Islande 1995 Médaille d'argent, monde Vice-champion
Drapeau : Japon Japon 1997 13e place
Drapeau : Égypte Égypte 1999 10e place
Drapeau : France France 2001 9e place
Drapeau : Portugal Portugal 2003 Médaille d'or, monde Champion
Drapeau : Tunisie Tunisie 2005 Médaille d'argent, monde Vice-champion
Drapeau : Allemagne Allemagne 2007 5e place
Drapeau : Croatie Croatie 2009 Médaille d'argent, monde Vice-champion
Drapeau : Suède Suède 2011 5e place
Drapeau : Espagne Espagne 2013 Médaille de bronze, monde 3e place
Drapeau : Qatar Qatar 2015 6e place
Drapeau : France France 2017 4e place
Drapeau : Allemagne/Drapeau : Danemark Allemagne et Danemark 2019 6e place
Drapeau : Égypte Égypte 2021 15e place
Total 13/14

Résultats dans les compétitions internationales

Formée au début des années 1990, l'équipe de Croatie se place 3e au Championnat d'Europe 1994, second au Championnat du monde 1995 puis gagne l'or aux Jeux olympiques d'été de 1996.

Après une période sans bons résultats, l'équipe de Croatie fait son retour en remportant le Championnat du monde de 2003 avec une nouvelle génération menée par Ivano Balić. En 2004 la sélection croate se place 4e au Championnat d'Europe puis gagne une seconde médaille d'or olympique aux Jeux olympiques d'été de 2004. L'année suivante, elle se place 2e du Championnat du monde de 2005 en perdant en finale contre l'Espagne.

Au Championnat du monde 2007, la Croatie arrive invaincu en quart de finale mais perd contre l'équipe de France et termine finalement à la 5e place.

Aux Championnat d'Europe 2008, la Croatie termine 2e, perdant en finale contre le Danemark, éliminant la France en demi-finale. Plus tard la même année, cette dernière prend sa revanche lors des Jeux olympiques d'été de Pékin en éliminant la Croatie sur le score de 25 à 23 lors de la demi-finale. La sélection croate termine finalement à la quatrième place, battue pour le bronze par l'Espagne.

Aux Championnat du monde 2009, youte la Croatie attend que sa sélection remporte le titre mondial disputé à domicile. Aussi, en , l'annonce d'une blessure au dos de son génie Ivano Balic inquiète tout le pays, une opération pouvant le priver de la compétition. Bien que toujours gêné par son dos, il sera finalement apte à tenir sa place et la sélection croate[3] termine invaincue le premier tour. Lors du championnat, après chaque victoire ainsi que lors de la finale l'équipe et son public ont chanté Morska Vila (« la féerie de la mer »), une chanson du groupe Daleka Obala. Lors du tour principal, la France et la Croatie sont toutes les deux qualifiées, quatre victoires pour zéro défaites, avant la dernière journée. La Croatie remporte cette confrontation, sans réel enjeu, sur le score de 22 à 19. La Croatie affronte alors la Pologne et l'emporte 29 à 23. La finale oppose donc pour la deuxième fois de la compétition la Croatie à l'équipe de France. Le score est serré avec un score de 18 partout à la 47e, minute où une altercation oppose les deux stars Balić et Nikola Karabatić après une faute du Français sur le Croate. Les Français prennent ensuite un avantage de deux puis trois buts pour finalement l'emporter 24 à 19[4].

Lors de la compétition suivante, le championnat d'Europe 2010, la Croatie termine en tête de son groupe lors du premier tour, puis de même lors du tour principal. Les Croates sont alors opposés aux Polonais en demi-finale. Ils remportent cette rencontre sur le score de 24 à 21[5]. L'opposition entre les champions du monde et champions olympiques français et les Croates constitue de nouveau l'affiche de la finale. Comme souvent lors des rencontres opposant les deux nations, le match est serré et la mi-temps est atteinte sur un score nul de 12 partout. La France fait ensuite la différence en début de seconde mi-temps, 17-13 à la 37e minute, puis contrôle la fin de la rencontre pour l'emporter 25 à 21[6].

Au Championnat du monde 2011, la Croatie doit se contenter d'une 5e place. Le championnat d'Europe 2012 se passe mieux. Les croates atteignent la demi-finale, défaits par leurs voisins serbes qui jouent à domicile, mais remporte aux dépens de l'Espagne la médaille de bronze.

Aux jeux olympiques 2012 de Londres, le chemin des croates croise une nouvelle fois celui des français[7], mais sans pouvoir empêcher la France d'atteindre la finale pour y remporter son deuxième titre olympique consécutif[8] : comme quatre ans plus tôt, les croates échouent aux portes de la finale, mais cette fois-ci, ils remportent la médaille de bronze.

Au Championnat du monde 2013, la Croatie termine invaincue de sa poule pourtant la plus difficile, venant notamment à bout des Espagnols à domicile et des Hongrois. Après avoir disposé des Biélorusses en huitièmes de finale, la Croatie retrouve une nouvelle fois la France et se qualifie après un match bien maitrisé 30-23[9], mais s'incline ensuite en demi-finale 30-24 face au Danemark. Toutefois, une nouvelle médaille de bronze complète la collection croate à la suite de la victoire 31-26 face à la Slovénie dans la petite finale[10].

Effectifs

Effectif actuel

Effectif au Championnat du monde 2021[11]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nom Date de naissance Taille Poids Sél. Buts Club
12 GB Ivan Pešić (en) (1989-3-17) (31 ans) 1,93 m 113 kg 44 1 Drapeau de la Biélorussie Meshkov Brest
35 GB Mate Šunjić (1987-3-18) (33 ans) 1,95 m 90 kg 16 - Drapeau de la France US Ivry
55 GB Marin Šego (1985-8-2) (35 ans) 1,98 m 100 kg 50 2 Drapeau de la France Montpellier Handball
26 ALG Manuel Štrlek (1988-12-1) (32 ans) 1,81 m 86 kg 160 588 Drapeau de la Hongrie Veszprém KSE
39 ALG David Mandić (en) (1997-9-14) (23 ans) 1,87 m 87 kg 31 89 Drapeau de la Croatie RK Zagreb
13 ALD Zlatko Horvat (1984-9-25) (36 ans) 1,79 m 86 kg 182 565 Drapeau de la Macédoine du Nord Metalurg Skopje
27 ALD Ivan Čupić (1986-3-27) (34 ans) 1,78 m 78 kg 137 511 Drapeau de la Macédoine du Nord Vardar Skopje
5 DC Domagoj Duvnjak Capitaine (1988-6-1) (32 ans) 1,97 m 99 kg 214 694 Drapeau de l'Allemagne THW Kiel
15 DC Janko Kević (1986-4-21) (34 ans) 1,88 m 88 kg - - Drapeau de la Croatie Nexe Našice
18 DC Igor Karačić (1988-11-2) (32 ans) 1,89 m 90 kg 85 213 Drapeau de la Pologne KS Kielce
33 DC Luka Cindrić (1993-7-5) (27 ans) 1,82 m 90 kg 68 160 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone
17 ARG Josip Šarac (1998-2-24) (22 ans) 2,01 m 103 kg 11 5 Drapeau de la Slovénie RK Celje
30 ARG Marko Mamić (1994-3-6) (26 ans) 2,00 m 110 kg 63 102 Drapeau de l'Allemagne SC Leipzig
45 ARG Halil Jaganjac (en) (1998-6-22) (22 ans) 2,00 m 105 kg 12 31 Drapeau de la Croatie Nexe Našice
31 ARD Luka Šebetić (en) (1994-5-26) (26 ans) 1,98 m 105 kg 26 44 Drapeau de la France Tremblay-en-France HB
51 ARD Ivan Martinović (1998-1-6) (23 ans) 1,94 m 95 kg 5 9 Drapeau de l'Allemagne TSV Hannover
3 P Marino Marić (en) (1990-6-1) (30 ans) 1,96 m 105 kg 64 122 Drapeau de l'Allemagne MT Melsungen
28 P Željko Musa (1986-1-8) (35 ans) 2,00 m 113 kg 130 105 Drapeau de l'Allemagne SC Magdebourg
34 P Ilija Brozović (1991-5-26) (29 ans) 1,96 m 115 kg 34 38 Drapeau de l'Allemagne TSV Hannover
53 P Marin Šipić (1996-4-29) (24 ans) 1,90 m 107 kg 22 47 Drapeau de la Croatie RK Zagreb
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)



Légende
———

Consultez la documentation du modèle

Effectifs antérieurs

Personnalités liées à la sélection

Joueurs célèbres

Joueurs ayant reçu des récompenses sous le maillot de la Croatie
Autres joueurs

Statistiques des joueurs

Par nombre de sélections

Date des statistiques inconnues
# Joueur Matchs
1 Igor Vori 223
2 Venio Losert 221
3 Ivano Balić 198
4 Blaženko Lacković 195
5 Valter Matošević 191
6 Mirza Džomba 185
7 Davor Dominiković 174
8 Slavko Goluža 160
9 Drago Vuković 157
10 Zvonimir Bilić 147
11 Petar Metličić 144
12 Tonči Valčić 144
13 Domagoj Duvnjak 139
14 Mirko Alilović 137
15 Vedran Zrnić 133
16 Vlado Šola 132
17 Denis Špoljarić 131
18 Denis Buntić 124
19 Patrik Ćavar 120
20 Goran Šprem 109
21 Marko Kopljar 101
22 Jakov Gojun 100
23 Božidar Jović 100+
24 Zlatko Horvat 98
25 Ivan Čupić 97
26 Renato Sulić 87
27 Manuel Štrlek 82
28 Nenad Kljaić ~100
29 Irfan Smajlagić 93+

Par nombre de buts marqués

Date des statistiques inconnues
# Joueur Buts Moyenne
1 Mirza Džomba 719 3,89
2 Patrik Ćavar 639 5,33
3 Blaženko Lacković 571 2,93
4 Igor Vori 562 2,52
5 Ivano Balić 535 2,70
6 Zvonimir Bilić 500+ ?
7 Domagoj Duvnjak 465 3,35
8 Petar Metličić 407 2,83
9 Ivan Čupić 378 3,90
10 Irfan Smajlagić 290+
11 Denis Buntić 277 2,23
12 Goran Šprem 277 2,54
13 Vedran Zrnić 270 2,03
14 Manuel Štrlek 259 3,16
15 Zlatko Horvat 246 2,51
16 Zlatko Saračević 244+
17 Tonči Valčić 226 1,57
18 Renato Sulić 221 2,54
19 Drago Vuković 210 1,34
20 Davor Dominiković 205 1,18

Capitaines

Entraîneurs

Les entraîneur entre le (premier match face au Japon) et le (après le championnat du monde 2021) sont :

Sélectionneur Période Titre(s)
Drapeau de la Croatie Josip Milković 1990-1991 -
Drapeau de la Croatie Zdravko Zovko 1991-1995 Bronze medal europe.svg Silver medal world centered-2.svg
Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Abas Arslanagić 1995-1996 -
Drapeau de la Croatie Velimir Kljaić 1996 Gold medal olympic.svg
Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Josip Glavaš 1997 -
Drapeau de la Croatie Ilija Puljević 1997-1998 -
Drapeau de la Croatie Velimir Kljaić (2) 1998-1999 -
Drapeau de la Croatie Zdravko Zovko (2) 1999-2000 -
Drapeau de la Croatie Josip Milković (2) 2000-2002 -
Drapeau de la Croatie Lino Červar 2002-2010 Gold medal world centered-2.svg Gold medal olympic.svg Silver medal world centered-2.svg Silver medal europe.svg Silver medal world centered-2.svg Silver medal europe.svg
Drapeau de la Croatie Slavko Goluža 2010-2015 Bronze medal europe.svg Bronze medal olympic.svg Bronze medal world centered-2.svg
Drapeau de la Croatie Željko Babić 2015-2017 Bronze medal europe.svg
Drapeau de la Croatie Lino Červar (2) 2017-2021 Silver medal europe.svg
Drapeau de la Croatie Hrvoje Horvat (de) depuis 2021[1] -

Confrontations contre la France

Bilan des confrontations de la France contre la Croatie[16]
Rencontres Victoires Nuls Défaites Buts pour Buts contre Différence
33 18 1 14 ? ? ?

Notes et références

  1. a et b « Hrvoje Horvat nouveau sélectionneur de la Croatie », L'Équipe, (consulté le 28 janvier 2021)
  2. a et b La Croatie n'a pas pu participer aux phases de qualifications pour les Jeux olympiques de 1992 et le Championnat du monde 1993.
  3. [PDF](en) « Mondial 2009 - Statistiques de l'équipe de Croatie », sur Site officiel de l'IHF, (consulté le 27 avril 2013)
  4. « Les Bleus au firmament », sur handzone.net, (consulté le 27 avril 2013)
  5. (en) « Euro 2010 - Demi-finale - Croatie 24-21 Pologne », sur Site officiel de l'EHF, (consulté le 27 avril 2013)
  6. (en) « Euro 2010 - Finale - Croatie 21-25 France », sur Site officiel de l'EHF, (consulté le 27 avril 2013)
  7. « France-Croatie: nous nous sommes tant aimés ! », sur handzone.net, (consulté le 27 avril 2013)
  8. « JO2012 - France : Maintenant c'est pour l’histoire ! », sur handzone.net, (consulté le 27 avril 2013)
  9. [PDF] (en) « Mondial 2013 - Quart de finale - Croatie 30-23 France », sur Site officiel de l'IHF, (consulté le 27 avril 2013)
  10. [PDF] (en) « Mondial 2013 - Petite finale - Croatie 31-26 Slovénie », sur Site officiel de l'IHF, (consulté le 27 avril 2013)
  11. (en) « Effectif de la Croatie au Championnat du monde 2021 » [PDF], Fédération internationale de handball, (consulté le 28 janvier 2021)
  12. a et b France-Croatie 1993 à 1997
  13. France-Croatie 10/08/2012
  14. France-Croatie 23/01/2013 « Copie archivée » (version du 26 janvier 2013 sur l'Internet Archive)
  15. France-Croatie 03/11/2013
  16. a b c d et e « Mondial 2019 - Présentation de France - Croatie », sur Site officiel de la FFHB, (consulté le 24 janvier 2019)

Voir aussi

What is wikifr.info Wiki est la principale source d'information sur Internet. Il est ouvert à tout utilisateur. Un wiki est une bibliothèque publique et multilingue.

La base de cette page est sur Wikipedia. Texte disponible sous CC BY-SA 3.0 Unported License.

Wikipedia® est une marque déposée de Wikimedia Foundation, Inc., une organisation à but non lucratif. wikifr.info est une société indépendante et non affiliée à la Wikimedia Foundation.

E-mail: ivanovalik@yahoo.com