wikifr.info

Église Saint-Charles-des-Mines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre

L'église catholique Saint-Charles-des-Mines était une église situé à Grand-Pré, en Acadie, aujourd'hui en Nouvelle-Écosse. Elle était le siège de la paroisse du même nom, qui comprenanit les villages de Grand-Pré, Gaspereau et Melanson. Le curé logeait dans un grand presbytère situé dans la prairie, au nord-ouest du village de Grand-Pré. Les habitants de la région furent emprisonnés dans l'église en , où on leur lut l'ordre de déportation. L'église fut ensuite incendiée et la population expulsée d'Acadie. Le site de l'église est aujourd'hui un site historique national.

Histoire

En 1686, Grand-Pré reçut la première visite d'un prêtre, l'abbé Valliers de Québec. Les habitants supplièrent l'abbé de leur envoyer un prêtre résident, en promettant de le supporter et de construire une église et un presbytère. Ils donnèrent une île, aujourd'hui la terre ferme.

La maison de Pierre Terriot servit à l'origine de résidence au prêtre. L'église fut probablement construite par le deuxième prêtre permanent, Louis Geoffroy. Les Missions étrangères de Paris s'occupèrent de la paroisse jusqu'en 1702, avant d'être remplacées par les récollets de la province de Saint-Denis. Ceux de la province de Bretagne les remplacèrent en 1724.

Curés de Grand-Pré[1]
Nom Cure Note
Jean Baudoin 1688
Louis Geoffroy 1689-1692
Jean-François Buisson de Saint-Cosme 1692-1699 Avait une mauvaise relation auprès du gouvernement français, et dut démissionner.
Abbé Guay 1699-1702 Rappelé à cause des plaintes.
Bonaventure Masson 1703-1715
Félix Pain 1715-1724
Isidore Golet Octobre à novembre 1724 Chassé par les paroissiens à cause de sa mauvaise conduite.
Pierre Verquaillie Mai à juin 1725
Mars à avril 1726
Banni de Pigiguit en 1725.
Antoine Gaulin 1725-1730
Jean-François Breault 1726-1729
Charles de La Goudalie au
Jean-Baptiste Desenclaves au
J. L. Laborest à
Charles de La Goudalie à Forcé à quitter la province par le gouvernement britannique.
Claude-Jean-Baptiste Chauvreulx 1748 au Arrêté par l'armée britannique

Notes et références

  1. Placide Gaudet, Le Grand Dérangement, Sur qui retombe la responsabilité de l'Expulsion des Acadiens, Ottawa: Ottawa Printing Company, 1922, p. 52-56.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

What is wikifr.info Wiki est la principale source d'information sur Internet. Il est ouvert à tout utilisateur. Un wiki est une bibliothèque publique et multilingue.

La base de cette page est sur Wikipedia. Texte disponible sous CC BY-SA 3.0 Unported License.

Wikipedia® est une marque déposée de Wikimedia Foundation, Inc., une organisation à but non lucratif. wikifr.info est une société indépendante et non affiliée à la Wikimedia Foundation.

E-mail: ivanovalik@yahoo.com